Afrobasket féminin U18 : Accueil triomphal pour les championnes d’Afrique

Après leur sacre du 27 Septembre 2014 au Caire en finale de la treizième édition de la Coupe d’Afrique féminin U18 contre l’Egypte, les Aiglonnes basket sont rentrées hier à Bamako avec leur trophée en main, et trois titres individuels. Les titres de meilleure joueuse, de meilleure marqueuse, de meilleure rebondeuse. Elles ont été accueillies avec faste par les Ministres de la Jeunesse et de la construction citoyenne (Mamadou Gaoussou Diarra), représentant le Ministre de Sports, de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Berthé Aïssata Bengaly, de la femme de l’enfant et de la famille, Mme  Sangaré Oumou Bah.

afrobasket joueuses aiglonnes equipe nationale mali

A côtés des ces derniers, se trouvaient aussi à l’accueil, le président de la Fédération Malienne de Basketball (FMB), Jean Claude Sidibé, le vice président du Comité olympique et sportif du Mali (Cnosm), les représentants des fédérations sportives sœurs du Mali, les anciennes gloires du basketball malien, les parents, amis, supporters ou fans de basketball. Après l’accueil, les  toutes nouvelles reines d’Afrique du Basketball junior 2014 ont été escortées par la cohorte de personnes venue les acclamer aux Palais des sports (sise à l’ACI 2000). Tout au long du parcours, les pouliches de Mohamed Salia Maiga (coach des Aiglonnes basket) étaient félicitées par les populations, visiblement émues de leur sacre. Au Palais, ce fut la présentation de la délégation qui a pris part au tournoi, des trophées individuels, et la remise du  trophée de la Can U18  par la capitaine des Aiglonnes (Mariam Maiga) au Ministre de la jeunesse et de la construction citoyenne. Le président de la FMB, ému par le sacre après quatre mois seulement à la tête du Basketball, affirme que : « Cette coupe ne pouvait aller qu’au Mali. Pour la simple raison que, chaque nuit les Aiglonnes entonnaient l’hymne national du Mali au Caire ». Il a salué le soutien de tout le monde pour ce sacre. Mais a, surtout, exhorté les autorités à faire un clin d’œil à l’endroit de l’encadrement des Aiglonnes qui est sans salaire depuis janvier dernier. Il a exhorté aussi les autorités a prêté une oreille attentive à la préparation des Aiglonnes qualifiées pour le mondial prochain. Mamadou Gaoussou Diarra a, au nom de son collègue des sports, témoigné la reconnaissance de l’ensemble de la nation. «Merci pour cet acte de bravoure qui vaut la reconnaissance de toute la nation entière. C’est un exploit dont la jeunesse devrait s’inspirer. Il faut que nous croyons et se dire qu’à cœur vaillant, rien n’est impossible», a-t-il martelé. Rappelons le Mali est à sa cinquième couronne depuis la création de l’Afrobasket Junior féminin. En plus du trophée, les Aiglonnes sont rentrées avec trois trophées individuels. Ceux de la meilleure rebondeuse (Mariam Alou Coulibaly), de la meilleure joueuse et marqueuse (par Djénéba N’Diaye). Il a remporté les éditions de : 1996, 2000, 2006, 2008, 2014.

Hadama B. Fofana

 

SOURCE: Le Républicain  du   30 sept 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.