Seydou Keita : ‘‘Gervinho est un atout de moins pour les Éléphants’’

Le capitaine des Aigles du Mali est fortement engagé pour le match que son équipe va livrer ce samedi 24 janvier face aux Eléphants de Côte d’Ivoire. S’il veut déjà effacer les efforts de son équipe face au Cameroun lors de la première journée des matchs du groupe D. Seydou Kéita ne voile aucunement les intentions du Mali à obtenir une victoire sur la Côte d’Ivoire.

seydou keita dalian aerbin chine aigles

« Je pense que pour gagner, nous a besoin de faire mieux. C’est vrai que contre le Cameroun, cela n’a pas suffi. Cela voudrait dire qu’il y a des choses à changer face à la Côte d’Ivoire. Nous avons la possibilité de le faire parce que notre premier match a été très délicat. Nous avons eu beaucoup de pression et de tension. Par contre, nous avons constaté que nous avons de la qualité et du coup rivaliser avec ces équipes que l’on considère comme les favoris. C’est important dans notre tête. J’espère que demain, il y aura quelques petits détails qui nous permettront d’aller chercher la victoire », a-t-il lâché à la conférence de presse de ce vendredi 23 janvier après-midi.

Pour le capitaine du Mali, ces détails seront certainement dans le fait que la Côte d’Ivoire ne disposera pas de son principal atout offensif. Puisque Seydou Kéita reconnaît que l’absence de son co-équipier enclub (As Roma) limitera certainement les Eléphants. « Gervinho est un joueur important pour la Côte d’Ivoire. Même si nous sommes leur adversaire du jour, nous sommes obligés de le reconnaître. S’il n’est pas là, effectivement que c’est un atout de moins pour l’équipe de la Côte d’Ivoire. Mais, cela ne changera rien à notre envie de nous battre et de donner le maximum pour un match de 90 min. Nous savons que l’équipe ivoirienne a de la qualité. L’absence de Gervinho ne change rien dans notre envie de gagner. Nous sommes venus ici pour donner le maximum de sorte qu’à la fin du match, nos supporters soient tous fiers de nous », dit-il non sans se remémorer la dernière confrontation entre Ivoiriens et Maliens en phase finale de Can, notamment en 2012. Où la Côte d’Ivoire avait pris le meilleur sur le Mali 1-0. Cette absence de Gervinho cette année face au Mali est aussi anecdotique qu’il a été l’unique buteur de la partie, suite à un exploit individuel.

Pour le capitaine des Aigles du Mali, le match du samedi 24 janvier est une autre réalité. D’autant qu’ils espèrent plus que jamais briser le mythe de la Côte d’Ivoire. « Il nous a manqué un peu de chance et d’opportunités contre le Cameroun. Le football est ainsi fait. Contre la Côte d’Ivoire, il faudra faire plus. Nous allons jouer contre une grosse équipe et nous espérons avoir un peu de chance. Même s’il y a un mythe. Chaque chose en son temps. Et nous espérons que le mythe s’arrêtera », prévient Seydou Kéita pour un match qui pourrait donner une nouvelle réputation au football malien.

ADAM KHALI à Malabo

Source: Fratmat.info

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.