Audience à Koulouba : les jeux africains des zones au coeur des échanges

Le Mali organisera le grand événement en décembre et dix pays doivent y participer. L’annonce a été faite hier par le président de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique, Mustapha Berraf à l’issue de sa rencontre avec le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta a reçu, hier à Koulouba, en audience le président de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (ACNOA), l’Algérien Mustapha Berraf. Le premier responsable de l’ACNOA était accompagné du ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Mossa Ag Attaher et du président du Comité national olympique et sportif (CNOS), Habib Sissoko.

à sa sortie d’audience, Mustapha Berraf a indiqué que les échanges avec le président de la Transition ont porté principalement sur les Jeux africains des zones que notre pays doit abriter en décembre. «J’ai eu l’honneur d’être reçu par le président avec qui nous avons eu des échanges fructueux après ceux que j’ai eus avec le ministre de Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne.

Nous sommes très heureux de la vision de nos deux interlocuteurs qui cadre parfaitement avec la vision du mouvement Olympique international. L’ACNOA veut que les jeunes du Mali et d’Afrique puissent non seulement pratiquer leurs disciplines sportives en toute quiétude et en toute sérénité et qu’ils puissent s’épanouir. Avec le ministre des Sports et le président du Comité national olympique et sportif (Habib Sissoko, ndlr), nous avons échangé sur beaucoup de questions récurrentes qui se posent à tout le Mouvement sportif et olympique africain», a déclaré l’Algérien, avant de souligner la parfaite harmonie qui existe entre le gouvernent malien et le mouvement Olympique.

«Je vais partir du Mali rassuré et très heureux, je suis sûr que dans un proche avenir, nous allons réaliser de grands projets, des grands événements et des grandes manifestations avec le Mali. Parmi ces projets, il y a les Jeux africains des zones qui se dérouleront en décembre prochain et qui regrouperont 10 pays, dont 8 de la Zone II (la zone du Mali, ndlr), dans toutes les disciplines olympiques.

Ce sera l’occasion pour les athlètes de montrer au monde entier que le Mali est un grand pays, un pays magnifique qui se porte bien, un pays dont la population et les dirigeants sont au fait de la modernité, du progrès et qui s’occupent des problèmes de la jeunesse», complètera le président de l’ACNOA. En signe de cadeau, Moustapha Beraff a offert au chef de l’état l’insigne, la tenue et un sac ACNOA.

Après le premier responsable du mouvement Olympique africain, le colonel Assimi Goïta a reçu le président de la Fédération sénégalaise de football et 1er vice-président de la Confédération africaine de football (CAF), Me Augustin Senghor, venu à Koulouba en compagnie du premier responsable de l’instance dirigeante du football national, Mamoutou Touré «Bavieux».

«Aujourd’hui, nous avons eu l’honneur d’être reçus par le président de la Transition. Certes, il s’agissait d’une visite de courtoisie et de salutation de notre part, mais nous avons également transmis au président Assimi Goïta les salutations et les amitiés des autorités sénégalaises et des autorités de la CAF. J’ai échangé avec le président Motsepe (président de la CAF, ndlr) avant de venir au Mali, il m’a chargé de transmettre ses salutations au président de la Transition, aux autorités sportives maliennes, au ministre de la Jeunesse et des Sports et au président de la fédération Mamoutou Touré qui est le représentant de toute la zone ouest A et du continent au sein du conseil de la FIFA.

Aujourd’hui, le Mali, à côté des progrès qu’il est en train de faire dans le football à tous les niveaux, a un rayonnement très marqué à l’international. Ça symbolise la vitalité du football dans la sous-région. Nous avons pu, dans notre zone, composée de 9 pays, placer 8 équipes à la prochaine CAN au Cameroun, l’objectif est maintenant de se battre pour qu’on soit en nombre à la Coupe du monde au Qatar», a déclaré à la presse Me Augustin Senghor.
Le président de la Fédération sénégalaise de football et vice-président de la CAF était à Bamako avec d’autres présidents de fédérations pour assister à la finale de la 60è édition de la Coupe du Mali, disputée le dimanche 27 juin et qui a été remportée par le Stade malien face à Binga FC (3-2).

«Nous avons été très heureux de participer dimanche à la finale de la Coupe du Mali à l’invitation de la Fédération malienne de football. C’est important pour nous de venir communier avec le peuple malien, à travers le football, un vecteur d’unité, de communion et de paix. à travers nous, c’est tout le football continental qui était présent à Bamako pour assister à cette belle finale, en présence du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta.

Nous avons vu cette communion du public et des joueurs avec les autorités du Mali et les autorités du football continental. C’est un message fort que le Mali vient d’envoyer à la planète foot du continent», a conclu le représentant de la CAF, venu au Mali avec les présidents des Fédérations mauritanienne et nigérienne de football et le vice-président de la Fédération zambienne de football.

Ladji M. DIABY

Source: Essor
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.