Youssouf Traoré lors de la visite du ministre de l’Equipement au siège du CMTR : «Les tracasseries constituent 50% de nos problèmes»

youssouf traore dit zico candidat elections municipales sikassoLe ministre de l’Equipement, des transports et du désenclavement, Mamadou Hachim Koumaré, était en visite de courtoisie, lundi dernier, au siège du Conseil malien des transporteurs routiers (CMTR). Il a été reçu par le président du CMTR, Youssouf Traoré, entouré des membres de son bureau.

Au cours de cette visite, le président du CMTR a saisi cette occasion pour exposer devant le ministre et ses collaborateurs les problèmes auxquels les transporteurs de notre pays sont confrontés. Tout d’abord, il s’est dit enthousiaste de recevoir le ministre au siège de son organisation, avant d’égrener un chapelet de doléances par rapport à l’amélioration des conditions des transporteurs routiers du Mali.

Il s’agit notamment des tracasseries routières par les agents en charge du contrôle routier au Mali. «Ces tracasseries routières, représentent 50% des problèmes qui entravent sérieusement le développement du transport. Il y a lieu de démanteler tous les postes non tarifaires et appliquer la Directive N°8 de l’UEMOA», a-t-il déclaré. Il a également cité l’application intégrale de la charge à essieu, selon les dispositions communautaires du Règlement N°14 de l’UEMOA.

Selon lui, la bonne application de cette mesure par des techniciens confirmés et avec des instruments de pesée fiables et harmonisés et la mise en œuvre des mesures d’accompagnement promises pourraient atténuer les conséquences financières des pénalités. Comme préoccupations des transporteurs, il a évoqué  le renouvellement du parc auto de notre pays et l’amélioration du climat des relations entre la tutelle et le CMTR pour sa bonne marche.

En retour réponse, le ministre a indiqué que pour permettre aux transporteurs de travailler dans de bonnes conditions, il a pris l’engagement devant le CMTR que son département entamera les travaux d’entretien d’ici l’hivernage sur l’ensemble du réseau routier. Il a également déclaré que son département est commis à résoudre à 100% les tracasseries routières.

Pour ce faire, il a appelé au respect de la réglementation en matière de transport routier. Il aussi déclaré qu’il a écrit à son homologue de la Sécurité l’invitant à une séance de travail sur la question. S’agissant de la charge à essieu, il a annoncé qu’au Mali, à l’instar des autres pays de l’UEMOA, le Règlement N°14, qui limite celle-ci, sera mis en œuvre à partir du 1er avril prochain. Le ministre Koumaré a aussi saisi cette opportunité pour magnifier le rôle du CMTR dans l’évolution du secteur des transports, notamment en tant que conseiller et bras opérationnel du département.

Youssouf Diallo

Source: 22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *