Vie chère à Bamako: la noix de cola aussi !

Le panier de cola passe de 60 000 F CFA à 105 000 F CFA et plus selon les qualités sur le marché bamakois. Une hantise pour les vendeurs, les consommateurs et les candidats aux mariages !

Dans les us chez nous, la noix de cola a un rôle multiple : elle sert à demander pardon, pour les libations, pour marquer son respect à quelqu’un, comme amende, mais, également pour demander la main de l’élu de son cœur. A Bamako, un marché, appelé « Woro cour » (ndlr : cour de la noix de cola) est exclusivement dédié aux transactions de colas.

Sur place, le panier de cola est désormais cédé à 105 000 F CFA, voire plus. Une augmentation que les commerçants attribuent à la saison des pluies en Guinée et en Côte d’Ivoire, les deux pays d’importation.

« Cette hausse est indépendante de notre volonté. Avant, nous avions des paniers de Côte d’Ivoire à 40 000 F CFA que nous revendions à 60 000 F CFA. Depuis quelques mois, il est à 90 000 F CFA, ce qui nous oblige à le céder à 105 000 F CFA, planché », explique M.F. Kéita, marchand.

Abdoulaye Keita vend la cola depuis plus de 20 ans. Selon lui, avec cette hausse, le marché est timide et lent, et la noix de cola s’écoule très difficilement. « Le marché se fait très rare depuis un moment. Ceux qui venaient nous acheter les 5 kilos ont réduit leur achat. La faute au prix que les clients jugent excessifs. Actuellement, je vends le kilo entre 2 000 F CFA et 2 250 F CFA ».

Toutefois, malgré cette cherté, les vendeurs restent optimistes et espèrent une réduction du prix d’ici à novembre prochain.

A.M. C.

Source: Mali Tribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.