Vers l’internationalisation du dossier Adama Sangaré : Cglua et Aimf à Bamako pour s’enquérir de l’état de santé et de détention du maire

Près d’un mois après l’incarcération  du Maire du district de Bamako, Adama Sangaré pour une   sombre affaire  des hydrocarbures, la coopération décentralisée a pris le relais de la mobilisation à l’international pour sa libération immédiate  et sans condition.

 

En effet, le week-end  dernier, une délégation  des Cités  et Gouvernements locaux-Unis d’Afrique, la section  Afrique de  Cglu-Monde et l’association  internationale des maires francophones(Aimf), ont envoyé une délégation  à Bamako pour s’enquérir de l’état de santé et de détention du maire du district de Bamako. Est-il besoin de rappeler  que Adama Sangaré  est membre  des directoires des dites associations.

Ces trois organisations ont mandaté Saham Alwardini, maire de Dakar et Armand Bèonidin, maire  de Ouaga ainsi que le secrétaire général de Cglu-Afrique de l’ouest pour effectuer cette mission. Pour la circonstance, la délégation  comprenait aussi Khalifa Aboubacar Sall, ancien ministre et ancien maire de Dakar qui avait connu le même souci  dans son pays. Ladite délégation  conduite  par la maire de Dakar  a tenue  à rendre une visite de courtoisie  au ministre de l’Administration territoriale  et de la Décentralisation  après une visite  de courtoisie aux membres du conseil  du district de Bamako.

Avec les autorités maliennes, ils ont tenu à avoir  le maximum d’information sur le cas  Adama Sangaré.

La délégation  s’est ensuite rendue à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako  pour une visite de courtoisie  au maire du district de Bamako.

Ensuite, ils ont tenu à avoir une séance de travail  avec le Comité Exécutif de l’Adema, la formation politique du maire détenu.

La délégation de Cglua et de l’Aimp  a clairement signifié son vœu d’engager des démarches au niveau international pour obtenir la libération  du maire du district de Bamako, Adama Sangaré.

Birama FALL 

 Le Prétoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *