TRANSPORT DANS LE DISTRICT DE BAMAKO : La circulation des tricycles réglementée

Demain mercredi 14 octobre 2015, la circulation des tricycles dans le district de Bamako sera réglementée. Ces engins à trois roues pourront circuler sur certaines voies alors que sur d’autres ils sont simplement interdits de circuler. Ainsi en a décidé la mairie du district de Bamako.

  moto tricycle taxi transport passagePour la mairie du district, il s’agit de « minimiser les nuisances et améliorer les conditions de circulation des véhicules tricycles dans le district de Bamako« . Selon son communiqué dont copie nous est parvenue, à partir de demain, la circulation des tricycles à moteur est interdit sur le Pont des Martyrs. Sur le pont Fahd, leur circulation est autorisée de 10h à 15h. Sur le pont de l’Amitié Sino-malienne communément appelé 3e pont, les tricycles à moteur peuvent y rouler de 6h à 19 h30.

Par contre, les tricycles à moteur sont formellement interdits sur les artères suivantes : la Route de Koulikoro, la Route de Sébénikoro, la section de voie du boulevard de l’Indépendance comprise entre le Monument de l’indépendance et l’Echangeur de l’ENA ; la section de voie de la route de Koulouba comprise entre le Parc national et le Rond point de Koulouba, la voie Express de Faladié, la Route de l’aéroport, la Voie de 30 mètres de Niamakoro depuis la Tour de l’Afrique jusqu’au poste de contrôle de Kalabancoro.

En outre, la circulation des tricycles à moteur est formellement interdite la nuit de 19h30 à 6h sur les voies goudronnées. Les surcharges, les chargements hors gabarits et les transports mixtes sont prohibés à bord des tricycles à moteur.

Il reste à savoir comment cette mesure sera appréciée par ces nombreux tricyclistes à moteur. Le tricycle à moteur est un moyen de transport usité par de nombreux jeunes qui étaient à la quête d’emploi. Il a été d’ailleurs l’objet de projet de l’Agence pour la promotion des emplois des jeunes (Apej) sous la férule de la quelle de nombreux jeunes se sont doté de ce moyen de transport. A Bamako, le tricycle à moteur est usité par de nombreux commerçants comme moyen de transport de leurs marchandises. Il est également utilisé comme moyen de transport urbain d’un quartier à un autre. De nombreux accidents ont souvent lieu par la faute de tricycles.

source : Bamada.net

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *