Trafic transfrontalier de drogue en provenance du Ghana : L’OCS met la main sur 2,7 tonnes de résine de cannabis

Le 12 mai dernier, vers 1 h du matin, les limiers de l’Office central des stupéfiants (OCS) ont mis fin aux agissements de deux chauffeurs maliens de poids lourds reconvertis dans le trafic de résine de cannabis en provenance du Ghana. Le butin est impressionnant: 1 505 briques, d’un poids total de 2,7 tonnes, ont en effet été saisies.

trafiquant cannabis chanvre indien stupéfiant drogue

C’est à la suite d’un renseignement que le piège s’est refermé sur Sékou Konté et Mohamed Siby, le chef de gang, qui entreposaient la drogue importée du Ghana dans une maison en chantier sise à Yirimadio Kadobougou, en complicité avec le gardien de celle-ci.

Ces malfrats n’en étaient pas à leur coup d’essai. Interrogé, Konté a déclaré que chaque chargement de résine de cannabis à partir du Ghana leur rapportait 150 000 FCFA et qu’ils dissimulaient la drogue parmi leurs cargaisons de pièces de rechange pour autos, de riz ou de charbon de bois.

Malheureusement pour l’équipe d’enquêteurs dirigée par le Commissaire Amadou Kaba Kanté, Mohamed Siby, le cerveau du trafic, a pu s’échapper lors de son interpellation, grâce à la complicité d’une foule en colère rameutée par son père, qui se prétend ancien combattant.

Espérons que les recherches pour le rattraper et le présenter à un juge aboutiront bientôt et qu’il dénoncera ses complices dans d’autres pays, afin que la coopération ouest africaine en matière de lutte contre le trafic de drogue enregistre de nouveaux hauts faits d’armes.

Ramata Diaouré

Source: 22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *