Tentative de coup d’État au Mali : Le CNJ condamne un acte ignoble et apporte son soutien aux autorités

A la suite de la tentative du coup d’État à laquelle le président de la Transition, le colonel Assimi Goita a échappé dans la nuit 11 au 12 mai dernier, le Conseil national de la Jeunesse du Mali – CNJ a, dans un communiqué, condamné avec la dernière rigueur un acte « ignoble », ce mercredi 18 mai 2022.

Dans la nuit du mercredi 11 au jeudi 12 mai dernier des officiers et des sous-officiers maliens ont tenté d’évincer les autorités de la Transition avec à sa tête, le colonel Assimi Goita, a annoncé, lundi, le porte-parole du gouvernement à la télévision nationale. Ce groupuscule est soutenu, selon le colonel Abdoulaye Maïga, par un « État occidental ». Suite à cela, le président du Conseil national de la Jeunesse – CNJ a, à travers un communiqué condamné avec la dernière rigueur « un acte ignoble » qui selon lui, intervient à un moment où les autorités de la Transition « œuvrent résolument à la sécurisation de l’ensemble du territoire, à la promotion de la stabilité et au renforcement de la cohésion sociale ».

« Le Conseil national de la Jeunesse du Mali – CNJ – Mali a appris avec stupéfaction et indignation la tentative de coup d’État déjouée par les Forces Armées de Défense et de Sécurité du Mali dans la nuit du 11 au 12 mai 2022 », a indiqué le communiqué de l’institution de la Jeunesse du Mali.

Cependant la faitière des organisations de la jeunesse malienne a félicité les Forces armées de défense et Sécurité du Mali pour leur « vigilance » et leur « professionnalisme ». Par ailleurs, la faitière a affiché son soutien « indéfectible » au président de la Transition, le Colonel Assimi Goita et au gouvernement dans la « quête » quotidienne d’assurer « l’émergence » d’un Mali « debout » et « digne ».

En outre, le premier responsable de l’institution juvénile a exhorté l’ensemble de la jeunesse malienne à rester « vigilante » et « résolument » mobilisée derrière les autorités pour barrer la route à toute « action visant la déstabilisation de notre pays ».

Ibrahim Djitteye

Source: LE PAYS

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.