Tension entre Mahmoud Dicko et Daniel Tessougue : Peut-on s’attendre à une poignée de main ?

Depuis quelques semaines, les rapports entre le président du Haut conseil Islamique, Mahmoud Dicko et le Procureur général près de la Cour d’Appel de Bamako, Daniel Tessougué, sont au froid. Tout était parti, de l’interview que l’Imam Dicko avait accordé à nos confères de la Radio Nièta, sur sa vision sur les attaques terroristes et particulièrement le cas de l’Hôtel Radisson. La réplique du Procureur Daniel Tessougué, fut immédiate à travers maintenant l’interview qu’il a accordée à nos confrères du quotidien « l’Indicateur du Renouveau ». Pourtant ces deux personnalités se plaignent de déformation de leur propos. Si c’est le cas, faudra t-il s’attendre à une rencontre entre les deux responsables ?

Daniel Tessougue procureur general imam Mahamoud Dicko president haute conseil islamique musulman hciEn effet, pour plusieurs raisons ces deux responsables doivent se donner la main pour la stabilité de notre cher Maliba. Aujourd’hui, la priorité pour le Mali, est l’union sacrée de tous ses enfants, pour une meilleure mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation, en vue de relever les défis du développement durable. Une poignée de main entre ces deux hommes serait un acte historique qui va baisser la tension entre leurs partisans et éviter une éventuelle guerre religieuse, sachant déjà l’appartenance religieuse de l’un et de l’autre.

Le pardon entre le Procureur général près de la Cour d’Appel, et le Président du Haut Conseil Islamique, est une nécessité. On se rappelle, la semaine dernière, la président de la République, avait accordé une interview à nos confères du Journal « Jeune Afrique », sa vision sur cette affaire n’a pas laissé indifférentes certaines personnes. Le Chef de l’Etat a lui aussi été victime des critiques des internautes.

Tout porte à croire que le climat reste encore tendu entre les différents partisans de ces deux personnes, comme du gaz qui attend seulement le frottement de la briquette d’allumette, pour prendre feu. «Dicko a raison, il a lit ce qui est écrit dans le Coran.  Les sages comme Dicko sont la voix de Dieu dans ce monde, que Dieu te protège »s’insurge un lecteur. Les autorités maliennes sont interpellées pour faire en sorte que ces personnalités se rencontrent afin de célébrer la paix et la cohésion sociale, à l’image d’une République laïque.

Dramane Coulibaly

Source: Le Pouce

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *