Techniques de fabrication de savon semi-industriel : Soixante femmes victimes de la fistule vésico-vaginale reçoivent leur attestation

L’association Benkadi des femmes victimes de la fistule vésico-vaginale a sollicité et obtenu l’accompagnement du Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage(Fafpa) pour la formation de 60 membres dans les techniques de fabrication de savon semi-industriel. Ces femmes ont reçu le mardi 26 août 2014 leur attestation au Chu du Point G.

 

technique fabrication preparation savon

La cérémonie de remise s’est déroulée en présence du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mahamane Baby ; du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Ousmane Koné ; du directeur général du Fafpa, Mohamed Albachar Touré et du directeur général du Chu-Point G, Sékou Dramé.

Selon le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mahamane Baby, les femmes victimes de fistule sont confrontées aujourd’hui à de nombreux problèmes qui sont, entre autres, l’exclusion sociale, le divorce, la précarité, l’abandon, faisant d’elles une des couches les plus vulnérables. La présente formation, dit-il, permettra aux bénéficiaires de renforcer leurs capacités en matière de prestation de services et d’exercer des activités génératrices de revenus.

Pour Mahamane Baby, son département, en soutenant ce projet de formation des membres de l’association Benkadi des femmes victimes de la fistule vésico-vaginale à travers le Fafpa, marque sa volonté de traduire en acte concret un des axes forts de la politique du gouvernement, en matière d’accompagnement et de soutien aux couches vulnérables. Il a assuré de la disponibilité de son département à accompagner les différentes couches vulnérables, en quête de renforcement de leurs capacités.

Selon le directeur général du Fafpa, Mohamed Albachar Touré, face à la situation de précarité, l’association Benkadi des femmes victimes de la fistule vésico-vaginale a sollicité et obtenu l’accompagnement de sa structure, pour la formation de 60 membres dans les techniques de fabrication de savon semi-industriel.

Celle formation, dira le directeur général du Fafpa, a été réalisée pour un montant total de 9 545 256 Fcfa et une contrepartie de financement de l’association de 1 060 584 Fcfa. Il se réjouit de l’initiative de l’association Benkadi de former ses membres, pour pratiquer une activité génératrice de revenus.

Cela avant de saluer les femmes victimes de la fistule vésico-vaginale, pour leur courage et leur détermination à mener une activité qui puisse leur rapporter quelque chose. Mohamed Albachar Touré a enfin rassuré l’ensemble des partenaires de la disponibilité constante du Fafpa, à ne ménager aucun effort pour soutenir les initiatives de formation pour l’emploi et la compétitivité.

Notons que la cérémonie a pris fin par une visite guidée du centre de formation Diam Warti où ces femmes ont été formées. 

 

Diango COULIBALY

Source: Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.