Synergie des travailleurs de la Région de Kayes: Un nouveau préavis de grève de 9 jours déposé sur la table du gouverneur

Les travailleurs de la région de Kayes, regroupés en synergie syndicale, demandent au gouvernement le remboursement de 15 mois de primes de zone prélevées. Après la première grève du 1er au 5 novembre, ce regroupement syndical, rassemblant 7 secteurs publics, a déposé ce mardi 9 novembre un nouveau préavis, allant du 23 au 26 novembre et du 29 novembre au 03 décembre.

 

Pour rappel, cette prime de zones difficiles instaurée par le président Alpha Oumar Konaré et majorée par son successeur, le défunt Amadou Toumani Touré, a été brusquement supprimée par le Gouvernement de Dr Boubou Cissé, en janvier 2020.  Cette suppression concerne la majeure partie de la région de Kayes. Face à cette situation, le secteur de la Santé a été le premier à se dresser contre  » cette injustice « . Les différents syndicats de la Santé dans la région se sont réunis en synergie pour demander la restauration et le remboursement des mois prélevés. Après 6 préavis de grève bien suivis dans toutes les structures sanitaires, elle parvient à obtenir du gouvernement de transition la restauration de cette prime de zones difficiles.

La phase remboursement est maintenant lancée. Et le secteur de la Santé a été rejoint par 6 autres secteurs, dont celui de l’Education, regroupé déjà en synergie. Selon M. Guéladio Traoré, responsable syndical à l’Hôpital Fousseyni Daou, cette prime de zone  » n’était pas supprimée dans certains services. Et dans certains services aussi, elle avait été supprimée chez certains agents, tandis que d’autres continuaient à percevoir.  » Selon le regroupement, le reversement des 15 mois prélevés permettra aussi de corriger cette inégalité entre les travailleurs.

Toutefois, il se dit disposé à faire suspendre ce mouvement si le gouvernement parvient à signer l’Arrêté Interministériel autorisant le reversement de primes.

Oumar BAGAYOGO, correspondant Kayes

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.