Spéculation foncière à Bamako : Le maire de la commune III et celui de Dogoduman devant le juge ce lundi

Le jeudi 22 octobre 2015, les responsables de l’Association pour la promotion des parcelles non vues de Samè et extension étaient face à la presse au carrefour des jeunes de Bamako pour évoquer le litige foncier qui leur oppose à la Mairie de Dogoduman dans le cercle de Kati d’une part et d’autre part, le procès entre la Mairie de la Commune III du district de Bamako et celle de Dogoduman. Ce nouveau scandale foncier tourne autour de 3000 parcelles situées à Samè et extension, l’un des quartiers périphériques de Bamako en allant vers Kati.

Abdel_Kader_Sidib commune 3« En fait, il s’agit d’un litige foncier qui nous oppose au Maire de la Commune de Dogoduman dans le Cercle de Kati. Nos parcelles à usage d’habitation attribuées par la Mairie de la Commune Ill et ses géomètres depuis 2008 jusqu’à 2015. Ces terrains qui ont une dimension de 20m sur 10m ont été réattribués par le Maire de Dogoduman et des géomètres non inscrits à l’ordre des géomètres du Mali à d’autres bénéficiaires.

Après plusieurs démarches effectuées auprès de ce maire, il est resté sourd à nos requêtes. Notre démarche nous a conduits devant la commission de l’habitat de l’Assemblée nationale et au ministère de l’administration territoriale », c’est avec un ton dur que le président de l’Association Djiguiya, Sidy Lamine Dembelé a fait cette narration. Selon lui, malgré les efforts fournis par son association, la mairie de Dogoduman s’est entêtée à vendre les parcelles litigieuses.

« Donc, au vu de tous ces faits, la Mairie de la Commune III a intenté un procès contre le Maire de Dogoduman et ses complices le lundi 26 octobre 2015 au tribunal de 1 ère Instance de la Commune III après plusieurs démarches au niveau de Kati. Nous espérons que tout le droit sera dit à ce procès afin que nos membres puissent rentrer en possession de leurs terrains hypothéqués par le Maire de Dogoduman », a dit le conférencier.

Enfin, il a invité les autorités politiques à mettre fin à la spéculation foncière qui devient de plus en plus un fléau dans notre pays. L’un des objectifs de cette association est de Contribuer au développement de la politique du logement au Mali.

Aguibou Sogodogo

Source: Lerepublicainmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *