Sondage Mali-Mètre sur la signature de l’accord: 80,1% des Maliens favorables à IBK

La 6ème édition de l’enquête d’opinion ‘’Mali-Mètre’’ a été présentée à la presse, hier jeudi 23 juillet, à l’hôtel Salam. La cérémonie était présidée par l’Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Mali, Günter OVERFELD. C’était en présence de Jean Henrik FAHLBUSCH, représentant résident FES/Mali, de Abdourhamane DICKO, chargé de programmes de la fondation Friedrich Ebert stiffung et Cheaka Abdou TOURE, représentant résident de la CEDEAO au Mali.

Ambassadeur Republique federale Allemagne Mali Günter OVERFELD sondage mali metre

Cette 6ème édition de Mali-Mètre a été réalisée du 18 au 25 mai 2015, sur un échantillon de 1803 personnes, âgées de 18 ans et plus, reparties dans l’ensemble des capitales régionales, excepté Kidal, pour des raisons de sécurité.

L’enquête avait pour objectif de sonder l’opinion des populations maliennes sur leur confiance dans les institutions et sur diverses questions de l’actualité brulante comme l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger, la sécurisation du pays, la réconciliation et la justice, la régionalisation, les défis majeurs pour le Mali, les priorités du gouvernement, la MINUSMA, BARKHANE …

Par rapport à l’Accord de paix et de réconciliation, sa signature était le souhait d’une grande majorité des enquêtés (80,1%). Parmi ces personnes sondées (42,2%) la considéraient comme une bonne chose et (37,9%) comme une très bonne chose. Une faible minorité (12,3%) désapprouvait la signature de l’accord et (7,5%) était sans opinion.

Pour plus de la moitié des citoyens (55,9%), l’Accord ne porte en aucun cas atteinte à l’unité nationale, contre 29,4% qui pensent le contraire, et 14,7% sont sans opinion.

Pour ce qui concerne la confiance des Maliens dans les institutions de la République, plus de deux tiers (66,3%) des citoyens font confiance (23,3%) ou très favorables (43,0%) au président de la République pour faire face aux défis sécuritaires, institutionnels et socio-économiques actuels au Mali, contre plus d’un cinquième (16%) qui lui font un peu confiance et autant (15%) qui ne lui font pas confiance.

Les résultats indiquent qu’un peu moins de 6 citoyens sur 10 (59,1%) font confiance au gouvernement dans la gestion du pays, contre plus du tiers (35,6%) ne lui font pas confiance ou peu confiance et 16,6% sont sans opinion.

La proportion des citoyens qui font confiance au Haut conseil des collectivités est d’un peu moins de la moitié (48,8%) des enquêtés tandis que (35,6%) ne lui font pas confiance ou peu confiance et 16,6% sont sans opinion.

Une majorité des citoyens (52,4%) fait confiance à l’Assemblée nationale (31,3%) ou très confiance (21,1%), contre (41,3%) qui ne lui font pas confiance (18,7) ou peu confiance (22,6%) contre 6,3% qui sont sans opinion.

Par MODIBO KONE

Source: Info-Matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.