Solidarité Ramadan : Le ministre de la justice Mamadou Ismaël Konaté rompt le jeûne avec les passionnaires de Bollé

Les passionnaires de cette maison d’arrêt étaient au cœur d’un événement heureux ce jeudi 21juin dernier. Dans un esprit de solidarité le ministre de la justice garde des sceaux Mamadou Ismaël Konaté a rompu le jeûne avec les  pensionnaires de Bollé.

Centre detention femmes  fille prison bolle

Bollé, centre correctionnel pour la rééducation et la formation pour femmes et mineurs avec ses 126 pensionnaires a reçu pour la première fois dans son histoire, un ministre de tutelle pour partager un repas, et prier avec les prisonniers en  ce mois béni de Ramadan.

Pour le ministre  Mamadou Ismaël Konaté, c’est d’abord  un esprit de solidarité, d’entraide et de présence de foi publique dans la prison à coté des pensionnaires à un moment où cet esprit de solidarité doit prévaloir.

Le ministre rappelle que les 126 pensionnaires de Bollé composées de jeunes filles, de jeunes dames qui se sont toutes retrouvées en prison qui pour des motifs criminels, des infractions banales mais dans les cas de figure toutes celles qui se retrouvent en prison ont des raisons de l’être.

Poursuivant son intervention le ministre Konaté soutient que la prison est un lieu qui anéantie totalement la liberté des pensionnaires dans toutes leur mouvement. Ce qui lui fait dire que cette situation est la plus difficile à comprendre aux pensionnaires. « Ce moment doit être un moment de prise de conscience, un moment d’éducation de soit même, un moment de dette à payer vis-à-vis de la société. Certes ces femmes et filles sont des prisonnières mais avant tout, ce sont des personnes humaines », a-t-il dit avant de rassurer qu’il n’y ara plus jamais le bâton, le maton, ou encore de brimade dans nos prisons.

Bourama Camara

Mali24

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *