Solidarité envers les couches défavorisées : Moov Africa Malitel fait des donations d’une valeur de plus de 100 millions

Dans le cadre du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion sociale, le premier opérateur historique de téléphonie mobile, Moov Africa Malitel, a organisé, le vendredi 26 novembre 2021, une cérémonie de remise de dons en vivres et non vivres, de matériels médicaux et scolaires, des moustiquaires imprégnés, des matelas, d’appareils auditifs, des tricycles, d’ordinateurs avec une connexion haut débit, des forages, des plateformes multifonctionnelles, ainsi que la construction de murs et de toilettes des écoles pour une valeur estimée à plus de 11O millions de FCFA.

Déterminé  plus que jamais à assurer sa responsabilité sociétale, Moov Africa Malitel a décidé de faire des dons de vivres et des équipements médicaux pour des structures sanitaires, des équipements agricoles pour des femmes maraichères et plusieurs autres dons. Il s’agit essentiellement des Kits scolaires pour les enfants, des équipements pour des  centres de santé communautaire, des dons d’appareils auditifs, des dons de tricycles à la Fédération des  handicapés, la construction des latrines et  la clôture des écoles. La réalisation des salles informatiques dans les lycées équipées d’ordinateurs connectés, dons de forages aux femmes maraichères et de plateformes multifonctionnelles aux femmes rurales ainsi que des vivres pour plusieurs associations  d’accueil et d’aide à l’enfance.

Après avoir souligné que cette cérémonie se situe dans le cadre du mois de la solidarité et de la responsabilité sociale de Moov Africa Malitel, le représentant du  maire de la commune a remercié le premier opérateur de téléphonie mobile Moov Africa Malitel, pour avoir soulagé les bénéficiaires et renforcer  leur arsenal d’intervention dans l’accomplissement  de l’exécution de leur Programme de Développement  Economique Social et Culturel (PDSEC).

La représentante des  bénéficiaires, Mme Sidibé Djita Bah,  cheffe de service de la pédiatrie du CSRF de la commune III, a précisé que ces dons seront un atout considérable pour eux. Ainsi, elle fera savoir que ces matériels vont les mettre à l’aise dans l’exercice de leur fonction du fait qu’ils prendront en charge les prématurés et les enfants nés de petit poids de naissance.

Aux dires du Directeur Général de Moov Africa Malitel,         Abdel Aziz Biddine, le mois de la solidarité les rappelle les qualités exceptionnelles qu’ils ont découvertes, ici, au Mali tout au long de leur présence à la tête de la société du premier opérateur de téléphonie mobile. Plus loin, il dira que ces qualités ont pour nom : patriotisme, dévouement et détermination face aux multiples défis,  et surtout, cette légendaire solidarité et ce respect de l’autre quel  soit son statut social. Par ailleurs, le Directeur général a expliqué que par cette participation, Moov Africa Malitel réaffirme son statut d’entreprise citoyenne, sa disponibilité  et sa proximité avec le peuple malien en cette grande fête de la solidarité et du vivre ensemble.

Après avoir exprimé sa gratitude au nom des plus hautes autorités de la transition, à la direction du Moov Africa Malitel, pour son accompagnement des activités du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, le Ministre délégué, Oumarou Diarra, s’est adressé au Directeur Général de la société, tout en précisant que son engagement  indéfectible pour la cause  des couches vulnérables  est le témoignage de l’humanisme de son entreprise. « En décidant de vous investir dans des initiatives allant dans ce sens, vous faites incontestablement de votre entreprise une institution citoyenne où l’humain occupe une place prépondérante pour la réalisation d’un mieux-être ou un  mieux-vivre », a-t-il déclaré.

Aussi, il dira que cette donation contribuera à renforcer la qualité en matière d’offres de service, en améliorant significativement la prise en charge de la demande sociale. « Par ce geste, vous donnez la preuve que la valeur d’une entreprise ne se limite pas qu’à son seul chiffre d’affaires, mais surtout à son sens de responsabilité sociale, en investissant davantage dans le capital humain », a-t-il indiqué.

Ousmane Baba Dramé

Source: Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.