SITAN IMPRIM : Les travailleurs accusent « le PDG Balla Traoré de négrier »

Située à Kalaban-coura, près du cimetière, l’entreprise ‘’SitanImprim’’, au lieu de faire des travaux d’impression, il semblerait que le patron des lieux fait la traite des nègres. Balla Traoré, puisque c’est lui dont il s’agit, selon ses employés, est un chef d’entreprise avare qui les traite comme des esclaves.« Notre patron est un homme foncièrement méchant envers nous ses employés. Il nous exploite jour et nuit comme des robots », nous confie un travailleur sous anonymat. Avant de poursuivre : « Nous n’avons pas de mot à dire face ces pratiques inhumaines par peur d’être victimes de licenciement abusif et illégal… ». Un autre travailleur d’ajouter : « Nous sommes recrutés pour travailler à son imprimerie mais nous faisons un double voire triple travail. Car, il nous fait très souvent travailler  dans son champ, et dans ses boulangeries et nous paye avec un salaire très misérable. Nous n’avons pas droit ni à une prime encore moins à des heures supplémentaires ».

Toujours selon les travailleurs, chez Balla, aucun employé n’est inscrit à l’AMO encore moins à l’INPS : « Si un travailleur demande l’amélioration des conditions de travail, cela est mal apprécié par le chef Balla. Un homme très orgueilleux qui agit en fonction de son état d’âme…Et dans le pire des cas le travailleur est immédiatement licencié ou virer… ».

Pourquoi alors accepter de travailler dans ces conditions ?

La réponse des travailleurs est on ne peut plus claire : «  Par crainte de perdre notre travail puisque nous sommes des chefs de famille et ce n’est pas facile d’avoir du travail ces moments-ci. C’est pourquoi nous préférons rester silencieux face cette exploitation inhumaine du PDG Balla Traoré. Pire, même en cas de maladie, les employés n’ont pas droit de congé ».

Nous avons contacté le PDG Balla pour savoir sa version des faits. Il nous a répondu en ces termes: « Ecrivez comme bon vous semble…du ciel en bas si vous voulez… ». No comment !

Lassi Sanou

Source: Le Démocrate

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.