Sikoro Papéré : la fondation FOSAPIMA offre un château d’eau à la population

village pompe chateau eaux potable robinet forage energie solaire

 

Dans l’après-midi du jeudi dernier, la Fondation de Solidarité et d’Entre-Aide au Peuple Malien (FOSAPIMA) a fait don d’un important château d’eau potable aux populations de Sikoro Papéré, en commune I du district de Bamako. C’était en présence de son excellence Monsieur l’Ambassadeur de la Turquie au Mali, M. Hikmet Renan Sekeroglu, le président de la fondation FOSAPIMA, M. Sinan Kizlkan, le représentant du Maire de la commune I, M. Apha Zancoura Doumbia, les représentants des leaders religieux, le chef de quartier et la population de ladite localité.

La porte-parole des femmes de Sikoro Papéré,  Mme Coulibaly Mariam Diarra  a  souhaité une chaleureuse bienvenue à tous les invités venus rehausser l’éclat de l’évènement. « Auparavant, les femmes étaient obligées de se réveiller entre 2 heures et 3 heures du matin pour pouvoir avoir un pot d’eau potable à boire. Mais aujourd’hui, grâce à l’engagement patriotique de la fondation FOSAPIMA, cela fera parti des mauvais souvenirs pour les femmes de Sikoro Papéré. Cependant, tous les mots du monde sont assez petits pour dire merci à nos bienfaiteurs », a-t-elle laissé entendre avec la joie au cœur. Et de promettre que la population ne ménagera aucun effort pour une gestion responsable et durable du joyau qui leur a été offert. « Nous saisissons cette occasion, pour lancer un vibrant appel à l’ensemble des acteurs du développement pour venir en aide aux quartiers périphériques de la ville de Bamako qui parfois, souffrent le martyre en silence», dira Madame Coulibaly en guise de dernier mot.

« La cérémonie qui nous réunit cet après-midi est importante à plus d’un titre, car il s’agit d’offrir de l’eau potable aux populations de Sikoro Papéré qui en ont tant besoin », dira Monsieur Apha Zancoura Doumbia, 5ème adjoint du Maire de la commune I. Selon lui, cette initiative est à saluer à sa juste valeur et mérite d’être étendue aux autres quartiers périphériques. Il a vivement salué la fondation FOSAPIMA et l’ambassade de la Turquie pour leur action citoyenne en faveur du Mali.

M. Sinan Kizlkan, non moins président de la fondation FOSAPIMA, a promis que beaucoup de donation du même genre sont  prévues  pour très bientôt. Et que sa fondation en collaboration avec l’Ambassade de la Turquie, seront toujours près des Maliens.

Pour ce qui concerne M. l’ambassadeur de la Turquie au Mali, il précisera que la Turquie est l’une des 54 représentations étrangères au Mali, et l’une des 51 représentations étrangères à Bamako. Et que l’Ambassade de la Turquie à Bamako est l’une des 288 représentations diplomatiques et consulaires de la Turquie à travers le monde. « La République de Turquie a, depuis sa création, suivi une politique étrangère pacifique, réaliste et cohérente, conformément au principe de Mustafa Kemal Atatürk : « paix dans la patrie, paix dans le monde ». La Turquie poursuit une politique étrangère génératrice de sécurité et de stabilité dans sa région et au-delà, et qui repose sur un système démocratique et laïque, sur une économie dynamique et sur une tradition qui concilie modernité et identité culturelle. Nous considérons le Mali comme un des pays les plus riches de l’Afrique de l’Ouest du point de vue de son histoire et de sa civilisation. Je suis heureux de souligner encore une fois notre détermination à faire progresser nos relations historiques et amicales dans tous les domaines et notre soutien bilatéral et multilatéral existant au peuple frère du Mali», a-t-il mentionné.

La lecture du coran et l’immolation de deux bœufs également offert par la fondation, ont mis fin à la dite cérémonie qui était très riche en émotions.

KANTAO Drissa

Source: Flambeau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *