Sikasso, la filière Pomme de terre vers son envol

nforcer sa position en tant que produit d’exportation grâce au centre de conservation de la pomme de terre de Sikasso dont la première pierre a été posée inaugurée par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, lors de sa tournée de cette semaine en 3è Région.

pomme terre legume fruits frite champs verge

Cette infrastructure, qui sera bâtie sur le site de l’ancienne aérogare de la capitale du Kénédougou, coûtera 1 milliard de FCFA. Son financement sera assuré par le gouvernement du Japon sur sollicitation du gouvernement de la République du Mali, à travers le Ministère du Commerce.

Au cours de sa tournée, le Chef de l’Etat a également inauguré les entrepôts frigorifiques « SS-Frigosud-sa », une plateforme de stockage frigorifique, conditionnement et exportation de tubercules. Cette entreprise privée dont la réalisation a coûté près de 1,9 milliards de FCFA, est située dans la commune rurale de Kaboila, Sikasso.

Cette plateforme offre un débouché sûr aux producteurs de tubercules dont la pomme de terre, de la zone. C’est pourquoi, il suscite beaucoup d’espoir dans le Kénédougou. Ce nouveau fleuron de l’industrie malienne, qui trône sur une petite plaine à 16 km de Sikasso-ville, dispose d’une capacité de 3000 tonnes (stockage de longue durée) et emploiera 70 personnes permanents et saisonniers inclus.

Il est attendu au bout des deux premières années, plus de 500 paysans partenaires producteurs de pomme de terre affiliés à SS FRIGOSUD-sa avec une incidence globale de l’activité sur 2000 personnes dans les zones de culture », assure son président directeur général, Ousmane Sidibé. D’après lui, chacun d’eux recevra annuellement une dotation en engrais et semences de pomme de terre.

D’autres investisseurs sollicités

Le choix de Sikasso pour abriter telles infrastructures, n’est point le fait du hasard au regard de l’importance de sa production et de l’organisation de ses acteurs à travers le groupement interprofessionnel de la pomme de terre. La preuve, quelque 187 villages pratiquent cette activité au sein de 120 coopératives agricoles pour une production de 111 000 tonnes. La production nationale est estimée à 204 000 tonnes (données de 2017), selon des indicateurs.

Ces deux centres sont insuffisants pour la région de Sikasso, quant aux conditionnement et stockage de la pomme de terre, car elles ne peuvent contenir que 10% de la production, à en croire M. Sidibé. Ainsi, il a sollicité auprès du président de la République et du ministre du commerce, l’implication d’autres investisseurs dans le secteur.

Le ministre du commerce, M. Abdoul Karim Konaté pour sa part, a assuré que son département et celui de l’investissement ne ménageront aucun effort pour mobiliser d’autres investisseurs, vu l’apport du secteur à la promotion de l’emploi et de l’économie du pays.

Dans le cadre du développement et le désenclavement de sa commune, le maire de Kaboila, M. Drissa Traoré a fait un plaidoyer en faveur de l’emploi des jeunes de la commune et l’électrification de son village.

Cette cérémonie inaugurale a mis fin à la visite de 72 du Président de la République, S.E.M Ibrahim Boubacar Keita, dans la troisième région administrative du pays, Sikasso où un accueil chaleureux lui a été réservé.

La rédaction

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *