SIKASSO : Caravane missionnaire de l’Evangile

Du 23 au 26 avril 2014, une centaine de jeunes éclaireuses et éclaireurs ont sillonné certains pays africains pour une Caravane de la paix. Le choix du Mali n’est pas fortuit, car les communautés du Nord ont connu une situation dramatique lors de l’occupation par les groupes armés en 2012. La caravane missionnaire de FEvangile est arrivée à Sikasso jeudi dernier en provenance du Burkina Faso. Elle est composée de femmes et d’hommes dénommés ‘messagers de la paix », lis sont Burkinabés, Ivoiriens, Camerounais et Maliens.

 

mamelon sikasso

 

 

Selon le chef des caravaniers, Pasteur Nassa, l’objectif de la Caravane est de sillonner certains pays de la francophonie en Afrique de l’Ouest pour apporter le message du Christ aux populations surtout celles victimes des conflits armés. « Jeunes et adultes, vivons dans un monde francophone rempli de bonheur et de tendresse, en cultivant la paix entre les peuples et les nations. Tous ensemble, semons les graines de la paix à travers le monde ! » a-t-il dit.

 Le président du district de la Mission évangélique de Sikasso, Pasteur Lucas Konaté, a remercié les caravaniers pour leur initiative et l’amour du Christ qui les anime envers le Mali, un pays qui a connu des moments difficiles ces dernières années. Selon lui, « les conflits déséquilibrent la paix dans le monde, la richesse des peuples est pour les peuples, l’égalité dans le partage des ressources et l’égalité dans les prises de décisions sont sources de paix, aucun pays ne peut se développer sans elle ».

Le directeur de cabinet du gouverneur, Sidi Konaté, qui présidait la cérémonie, a invité les caravaniers à prier beaucoup pour le Mali qui sort de la crise après la tenue en 2013 des élections présidentielle et législatives. Des séances de prières ont lieu sur 3 sites dans la ville de Sikasso la caravane du Forum international des évangélistes se rendra à Bougouni, Ouéléssébougou et Bamako

B. Y. CissÉ

Source: Les Echos

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *