Ségou : La Fondation Inter Vida se mue en Educo

La Fondation Inter vida  vient d’organiser  une journée de partage sur les résultats des activités réalisées en 2013 ainsi que les perspectives, les grands chantiers de 2014 dont l’un des axes est le changement de nom de la fondation qui sera désormais appelée intervida /Educo.

 

 

 

La Fondation inter vida intervient dans la région de Ségou sur l’éducation des enfants, le parrainage, la santé et le développement économique. Il a organisé une  journée d’échange qui a regroupé une pléiade de partenaires ONG et services techniques sous la présidence du directeur de l’Académie de Ségou M. Salia Sokona en présence de Alberto Tarradelas,  directeur de la coopération internationale intervida/Educo, de la déléguée nationale intervida/Educo, Gwénaëlle de Jacquelot. Cette journée a passé au peigne fin les réalisations de l’année 2013.

 

 

Dans le domaine de  l’éducation, la Fondation  a construit plus  de 17  salles  de classes dans trois écoles publiques de Pelengana notamment dans les écoles Bréhima Oualalé et Adama Dagnon et trois autres classes au groupe scolaire Sido Sonikoura avec 8 latrines.

Pour Bako, la rive gauche du fleuve Niger, 9 classes ont été construites et équipées dans les villages de  Kala, Minama, et Sogobia. A Samamarkala, ce sont 6 salles de classes qui ont été  réhabilitées. A Diganidougou, une école a été  entièrement clôturée.

 

 

 

La formation sur les droit de l’enfant, la sensibilisation pour améliorer  la qualité de l’offre éducative dans les écoles partenaires ont été aussi des activités de la fondation au cours de l’année écoulée. Elles ont concerné  54 classes dans les communes de Ségou, Pelengana, Farako, Samafoula, Diganidougouet Baguindadougou avec comme cible  plus de 23 117 élevés dont 11 974 filles, 455 enseignant  et les parents d’élèves.

 

 

 

Pour 2014, il s’agira de la mise en place d’un mécanisme de suivi, entretien et de maintenance des installations scolaires, de la construction de 18 salles de classes dans les écoles partenaires, la construction de 4 bureaux, magasins dans les écoles partenaires, la construction d’une clôture à l’école de Samamarkala, d’un bloc de 4 latrines dans 3 écoles de Pélengana et 2 à Bako et l’électrification solaire de 4 écoles de Bako.

 

 

En matière de santé, la Fondation a mis un accent particulier sur le traitement des maladies endémiques comme le paludisme et la fièvre typhoïde. Sur les 23 193 enfants de sa zone d’intervention, 1048 enfants ont bénéficié de soins. Pour les cas d’urgence spécialisés,  69 enfants ont été pris en charge sur une prévision de 155 enfants.

 

 

Protéger l’enfance

 

En 2014, il s’agira de mettre l’accent  sur l’accès aux services de santé publics pour les élèves des écoles partenaires en vue de contribuer à l’amélioration des droits de l’enfant. Aussi, il sera procédé à la construction de hagards de vaccin dans les zones d’intervention avec comme cible les élèves des écoles partenaires pour mieux faire face aux cas de paludisme et de fièvre.

 

 

Dans le cadre du parrainage, en 2014  Inter vida, disons Educo  va  créer un cadre de jumelage entre les enfants des écoles partenaires et les collaborateurs dans les communes de Pelengana et de Ségou

 

 

La formation dans l’accord programme n’est pas en reste. En 2013, 105 leaders d’opinion à dont les chefs traditionnels, les journalistes, les leaders religieux, politiques, les tradi-thérapeutes, les associations de femmes, les associations de personnes vivant avec le VIH, ont été formées. Aux termes de ces formations, 7 plans d’actions ont été mis en œuvre par ces groupes de leaders touchant 593 personnes

 

 

 

Dans le cadre du développement économique et local,  en 2014 sera consacré essentiellement à la facilitation de l’insertion socio-économique des jeunes de 14 à 25 ans de Bako à travers le suivi et  l’évaluation de 20 centres d’alphabétisation dans le cadre du PVA, la formation des jeunes formateurs en alphabétisation, le suivi des jeunes formateurs, la formation  en gestion administrative financière des membres des associations des jeunes, l’orientation et la formation des 20 jeunes dans le domaine du maraîchage, de l’embouche et de l’aviculture et leur suivi une fois qu’ils seront installés.

 

 

L’engagement de la Fondation Inter vida pour le développement de la petite enfance reste intact. Mieux, elle vient de  la renforcer  par une alliance avec Education sans frontière, une ONG espagnol qui œuvre pour le bien-être des enfants d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine. Pour magnifier cette alliance, la Fondation prendra désormais le nom Educo.

Selon Anne Clémente, coordinatrice d’Educo  pour le Mali et le Sénégal, l’objectif de cette fusion est d’avoir une nouvelle stratégie de travail  dans la protection de l’enfant  par l’approche des droits de l’enfant dans la région de Ségou.

 

 

Mahamadou Niambélé

 

 

SOURCE: YEKO

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *