SÉCURITÉ PUBLIQUE : Les agents de la Brigade de Recherche (BR) démotivés

La brigade de recherche (BR) est une section très importante dans un commissariat. Les éléments sont de jour comme de nous au four et au moulin pour traquer les délinquants. Ils sont en effet, les plus exposés au sein de nos commissariats. Malgré cela, ils ne sont pas du tout dans des bonnes conditions de travail.

   

Ce constat est pertinent dans les commissariats, les agents qui interviennent au niveau des brigades de recherches (BR), sont tous exposés à des dangers de morts, parce qu’ils sont : à défaut d’effectifs, de matériels, de formation… D’ailleurs la mort tragique du chef Dramane Koné à Sabalibougou le 29 avril 2019, l’assassinat de Kanakomo, tous deux du même 11ème arrondissement, la tentative d’assassinat de Oumar Tobina à Kalaban courra, ne sont-ils pas des preuves irréfutables ?

En plus, les brigades de recherche de nos différents commissariats n’ont pas de bons véhicules ; ils n’ont pas de raquettes électriques (teaser, de torche électrocuter) ; ils n’ont pas de gaz ni d’accessoires individuels pour se défendre… Pourtant, on attend toujours d’eux d’être les meilleurs. Face à la gravité de la situation, Monsieur le ministre de la sécurité et de la protection civile est plus que jamais interpellé.

Source: Le Confident

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *