Sans Tabou: record de grève, janjo aux magistrats

Depuis la mort de Chiyo Miyako, le 22 juillet 2018, ce serait Mamie Kadia Togola, âgée de 128 ans et domiciliée à Djicoroni-Para (Abdoulayebougou) en Commune IV qui serait la doyenne de l’humanité. Une longévité record dont tous les Maliens seraient sûrement fiers ?

Sûrement, dans cette vieille nation qui fut… où l’on ne semble pas désormais comprendre que le temps c’est de l’argent.
Dans cette nation qui tenait ambassade à Constantinople, et où le Dauphin de France se faisait opérer de la cataracte, l’on semble choisir désormais de battre tous les records du monde.
Dans un pays aux deux tiers annexés et occupés, 24 candidats se bousculent au portillon d’un Palais ravagé qui a vu son dernier occupé molesté et laissé pour mort. Combien de groupes armés compte-t-on dans notre Maliba ?
Par Allah, le Tout puissant et miséricordieux, que les journalistes cessent d’agiter le spectre de l’insécurité ! Malgré l’hypocrisie consensuelle sur l’insécurité record, depuis 2012 dans la sous-région, la licence et le chienlit sont couronnés sur les ondes et les réseaux maliens. Normal, quant 196 bonhommes se bombent la poitrine pour pondre des petits machins appelés partis politiques (toutes nos excuses pour les vraies formations politiques qui ont des projets de société pour le Mali), ce n’est pas typhon d’idées, mais un béribéri de débats et de prospectives politiques. À qui se plaindre lorsqu’on a plus d’écoles que d’enseignants, de malades que de centre de santé ?
Le Mali est le seul pays au monde où l’État doit tout faire. Mais balayer devant les portes de chacun… Notre Maliba est le seul pays au monde où le « tagnini » est érigé au rang d’héroïsme.
Tenez, l’année dernière (2017), le département chargé du travail a reçu plus de 70 préavis de grèves toutes catégories socio-socioprofessionnelles confondues. Champions de la sous-région, nous sommes dans ce domaine également. Après quatre-vingt-dix (90) jours de cessation de travail, par les magistrats, un nouveau record tombe : celui de la grève la plus longue de l’histoire du Mali indépendant. Depuis la grève des cheminots en AOF, jamais un corps n’a aussi longtemps tenu. Les leaders et les camarades doivent être certainement fiers d’eux-mêmes pour ce singulier record. Djonjo donc à tous ces juges pour lesquels les droits et les libertés des citoyens passent après leur confort.

Info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *