SAER – Emploi : On ne reverra plus Alexis

La SAER-Emploi est en deuil. Et pour cause : l’une de ses figures emblématiques, symbole d’une entreprise en plein épanouissement n’est plus.

deuil mort enterrement

Il s’agit du désormais très regretté Alexis Komlan Sitsope Nomenyo. Il s’est éteint le samedi 7 octobre 2017 à l’âge de 48 ans des suites d’une courte maladie. Informé de son décès, le PDG de SAER – Emploi, le très sérieux Diadié Sankharé a dû écourter son voyage en Australie, selon nos informations, pour rentrer précipitamment au Mali afin de compatir aux douleurs de la famille éplorée.

On se rappelle, il y a quelques mois seulement, sa femme fut arrachée à l’affection des siens dans la fleur de l’âge. Notre cher Alexis n’a-t-il pas pu digérer ce rappel à Dieu de sa douce moitié ? Question énigmatique mais pleine de signification, mais seul Dieu est omniscient et omnipotent.

Dans son oraison funèbre, SAER-Emploi n’a pas tari d’éloges à l’endroit du défunt : « humble, respectueux, honnête, hospitalier, amoureux de son prochain », que sais-je encore… Pour SEAR –Emploi, ce surhomme qui a une approche humaine inégalée s’en est allé « dans la discrétion totale comme le font les Grands Hommes ».

Togolais d’origine, mais malien par adoption, Alexis a su insuffler une nouvelle dynamique à SAER-Emploi. Homme d’écoute et de parole, social et sociable, respecté et respectable, Komlan est un gros travailleur. Il travaillait nonobstant les facteurs endogènes et exogènes hostiles. Bref, il ne renonçait jamais à la tâche.

En somme, on ne tarit pas d’éloges à l’endroit du disparu. La rédaction du Journal Le Matinal se joint à SEAR – Emploi pour adresser ses sincères condoléances à la famille durement éprouvée et prie Dieu le Très – Haut de l’accepter dans son Paradis Eternel. Dors en paix Alexis, Homme de paix.

La Rédaction

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.