Réseau des communicateurs traditionnels pour le développement du Mali(RECOTRADE) : Les Griots peuvent contribuer à la cohésion sociale

Le réseau des communicateurs traditionnels pour le développement du Mali (RECOTRADE) a organisé mercredi, 16 mars denier au Centre International  de Conférence de Bamako (CICB), une cérémonie d’échange titré ‘’s’engager dans le combat pour la paix, la sécurité et la réconciliation nationale au Mali »

El Hadj Moctar Kone president reseau communicateur traditionnel griot Recotrade

La rencontre a été présidée par Mr Mouctar Koné président de réseau des communicateurs traditionnels pour le développement du Mali. C’était en présence de  Mr Racine Thiam, directeur de la communication à la présidence,  Mr Mamadou Kouyaté, vice président de  RECOTRADE, Mme Kanté Sitan Sissoko, porte parole des femmes et les représentants des 10 régions du Mali.

La rencontre a permis aux ‘’Niamakalas’’  (griots) de discuter non seulement de questions sécuritaires de notre pays mais aussi, comment ils peuvent jouer pleinement leur partition au partage des informations.

Dans son message de bienvenue aux participants, Mr Mouctar Koné, président du RECOTRADE a invité les griots du Mali à se donner la main pour participer à la lutte contre le terrorisme.

Comme pour soutenir son président, Mr Mamadou Kouyaté, vice président du RECOTRADE, a indiqué que les griots peuvent promouvoir la paix et la réconciliation nationale. Parce que, explique-t-il, en tant que détenteur du savoir et paroliers, les griots sont sensés sensibiliser les populations et partagér des informations avec elles.

Selon Mr Kouyaté, notre pays ne doit pas se détruire devant les griots. A l’en croire, ‘’chaque  griot (niamakala) a son maître qui lui croit et l’écoute. C’est pourquoi, il dira que, si tous les griots jouent pleinement leur fonction, les terroristes n’auront pas leur place parmi nous.

Mr Kouyaté a ensuite invité les diatiguis ‘’maitres’’ à mettre à leur dispositions des chaussures. « Il ne s’agit pas pour marcher à longueur de la journée, mais pour promouvoir le dialogue entre les populations maliennes », a expliqué Mr Kouyaté, avant d’ajouter que seule la paix peut se promouvoir elle-même.

Pour sa part, Mme Kanté Sitan Sissoko, porte parole des femmes de RECOTRADE, a invité toutes les maliennes à veiller sur l’éducation des enfants dans la famille.

Elle a ensuite rendu un vibrant hommage à toutes les femmes qui ont aidé le gouvernement  malien dans la lutte contre le terrorisme.  « Nous ne l’avons pas fait pour l’argent, mais pour la reconstruction, la paix, la sécurité et la réconciliation nationale de notre pays», a conclu Mme  Kanté Sitan Sissoko.

Karim sanogo

Source: Autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *