Renforcement du dispositif sécuritaire à Bamako : 13 des 15 commissariats changent de commandement

Dans le cadre du renforcement de la sécurité des populations du District de Bamako, le Directeur général de  la police nationale, le Contrôleur général Hamidou Kanssaye, vient de procéder à un changement au niveau des différents commissariats du District de Bamako.

 police nationale unite kidal nord mali deploiement securisation

Sur les 15 arrondissements de la capitale, 13 ont connu des mouvements. Seuls  les commissaires du 9è et du 10è arrondissement restent à leurs postes. Cette  vague de mutations conduit le commissaire divisionnaire Arouna Samaké du 1er  arrondissement  à la tête du 2è   arrondissement.

Le  Commissaire divisionnaire du 3è arrondissement, Moussoudou Arby, se retrouve à  l’immigration.

 

Le commissaire divisionnaire du 4è arrondissement est affecté au 3è arrondissement. Celui du 5è arrondissement, Seydou Diallo, va au 4è   arrondissement. Le commissaire du  7è   arrondissement, Almoubareck  a été promu directeur régional de la police  de Kayes. Le commissaire du 11è arrondissement, Doubady Diawara, a été affecté au 1er arrondissement et celui du 12è  passe désormais au 5è. Les commissaires adjoints des 13è et 15è   arrondissement ont été confirmés dans leurs commissariats respectifs.

 

Il faut rappeler que c’est le commissaire de Dioïla qui vient désormais  au 6è arrondissement et celui  Kadiolo dirigera le 12è arrondissement.   Tapa Diallo, promu commissaire principal, aura en charge le 8è arrondissement et le commissaire principal Moussa Fassiriman Keïta a été désigné à la tête de la police spéciale des CFM de Bamako.

 

La  Rédaction

SOURCE: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *