Rencontre des libéraux au Maroc : L’unicité du Mali a été réaffirmée

La 11ème assemblée générale du Réseau Libéral Africain s‘est tenu à Marrakech du 26 au 29 novembre 2014.  Elle a enregistré la participation de 44 partis politiques ainsi que les partenaires des libéraux. Cette rencontre a été une occasion pour les libéraux de débattre sur  le développement du continent à travers l’option politique qu’ils proposent et les valeurs qu’ils incarnent. A cet effet, le Président du Parti Citoyen pour le Renouveau, Ousmane Ben Fana Traoré est revenu sur  ce grand rendez-vous des libéraux.   

ousmane ben fana candidat presidentielle pcr

Parlant du Réseau Libéral Africain, il a fait savoir que ce réseau a été lancé en juin 2003 et qu’il est composé de 44 partis politiques de l’Afrique dont 9 partis politiques ont fait leurs adhésions en tant que observateurs. Il dira que c’est le plus grand réseau de parti politique  en Afrique actuellement sur la base d’une même vision et d’une option politique claire. De même, il a souligné que les démocrates libéraux appartiennent aussi à ce réseau. Selon lui, le réseau libéral offre une sorte d’espace, de plateforme dans laquelle  les leaders libéraux échangent des informations et partagent des valeurs. Ainsi, le Président du PCR a expliqué que cette rencontre a été l’occasion pour les libéraux de débattre dans son ensemble  sur la thématique  du « Droit de l’Homme, la participation politique accrue (Donner une voix à tous) ». Pour ce faire, il a déclaré qu’ils sont parti du postulat qu’une démocratie saine, qui tient en compte des partis politiques stables ne peut être garantie honnêtement si les citoyens ne se sentent pas bien représentés. «Nous payons tous ce prix-là», a-t-il indiqué. Tout en ajoutant que pour les libéraux ce sentiment de non représentativité de la part des citoyens pourrait fausser un élément de la démocratie. Pour lui, le fait de ne pas traiter aussi les citoyens de façon équitable engendre le sentiment d’injustice, de frustration et qui s’achèvera par  des révoltes et des contestations. Par ailleurs, au cours de ces débats, il dira qu’il a été question de la répartition des ressources africaines. Aux dire du Président, les libéraux pensent que ces ressources sont mal partagées et cela s’explique par le fait que l’Afrique a un problème d’organisation du partage de ses richesses créées. En outre, le Président Ousmane Ben Fana a annoncé que son parti  a été autorisé d’organiser au Mali sous l’auspice de l’International Liberal, la rencontre  entre le Réseau Liberal Africain et l’Alliance Arabe pour la Liberté et la Liberté (AAFD) qui est le Réseau libéral Arabe. Pour conclure, il dira que les libéraux ont élaboré une résolution sur les accords d’Alger et qu’elle s’inscrit sur un Mali unique, un et indivisible comme cela a été consacré par la communauté internationale. Avant d’ajouter qu’ils apportent leurs soutient aux négociations d’Alger et demandent à ce que les droits de tous soient respectés.

Ousmane Baba Dramé

SOURCE: Le Républicain  du   9 déc 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.