Rencontre annuelle du club des amis de la radio ‘’Nièta’’ Des perspectives et des moyens pour l’essor de leur station préférée !

Dimanche dernier, la salle Bazoumana Sissoko du palais de la culture était pleine à craquer, les acteurs, auditeurs et animateurs de la radio ‘’Nièta’’ ont répondu parfaitement  à l’appel du club des amis de la dite radio dans le cadre de leur rencontre annuelle.

Cette rencontre annuelle était placée sous la haute présidence du président du Haut Conseil Islamique de notre pays Mohamoud Dicko. L’imam Dicko avait à ses cotés  le représentant du Ministre des affaires religieux et du culte Habib Kane, les  directeurs de la radio ‘’Nièta’’, Ibrahim Djiré et de  la radio ‘’Dambé’’ Mohamed  Kimiri, ainsi que la présidente de l’Union des femmes musulmanes du Mali (UNAFEM) Mme Diakité Kadidiatou Togola. On notait aussi la présence de toute la crème des pêcheurs intervenants sur les différentes radios Islamiques, devant un public enthousiaste, composé d’amis et auditeurs inconditionnels de la radio Nièta.

Il faut rappeler que cette rencontre annuelle, deuxième du genre, avait comme objectif  de tracer le bilan de la radio qui est à sa troisième année d’existence, avec un auditorat qui se compte en milliers, pourquoi pas des centaines de milliers. « Une radio jeune, mais qui à réussi tout de même à s’imposer dans le monde médiatique malien » , clame sans détour Fodé Tounkara, président du Club des amis de cette radio. Dans son intervention, M. Tounkara a évoqué la suite donnée à la promesse que le Club des amis avait faite lors de la première édition de leur rencontre annuelle, qui était d’octroyer une parcelle servant   de siège à la radio. Une promesse tenue « par la grâce d’Allah » car, son Club avec  l’appui des inconditionnels a pu acheter une parcelle convenable  à Sabalibougou, au prix  de 40 millions de FCFA. Il a ensuite sollicité l’accompagnement de tous pour la construction du siège social sur la parcelle dont le plan a été présenté à l’assistance, mais qui nécessite une incidence financière de 117 millions de FCFA, pour la première partie de la réalisation de plan de construction.

« Une somme qui  n’est pas au dessus de la capitale des musulmans pour soutenir la religion de Dieu à travers la radio Nièta dont le rôle est désormais capital pour l’éveil de conscience du peuple malien, la cohésion sociale. . . »,  diront les prêcheurs Mahi Ouattara et Abdoulaye Koita.

Comme on pouvait s’attendre, lors de cette rencontre la brûlante question de l’accord d’Alger s’est invitée aux débats. Dans les propos, les différents intervenants ont souhaité la paix réelle et la réconciliation au Mali.

La série d’inventions a été bouclée par celle du président du Haut Conseil Islamique du Mali (HCIM), El. Mahmoud Dicko. Qui a tenu à faire une mise au point sur sa relation avec le radio ‘’Nièta’’.  En effet, les suspicions sont de plus en plus fortes de la part de  nombreuses personnes, pour faire du président du HCIM, le propriétaire de la radio Nièta. Selon ses explications, les initiateurs et fondateurs de la radio l’ont honoré en faisant de lui, leur conseiller principal dans la conduite des activités de cette station.

« A ce titre, j’en suis le propriétaire » dit il. Avant de s’exprimer en ces termes : « la radio Nièta m’appartient, comme les radios Islamiques, Dambé, Unité, Citoyen, Salam . . . aussi m’appartiennent, c’est Dieu qui m’a fait cet honneur ».

Enfin, Iman Mahmoud Dicko a exprimé son souhait de se voir attribuer la clé du nouveau siège de la radio Nièta qui sera bientôt en chantier. Tout en  désirant  que la clé du siège  soit remise  lors de la cérémonie de rencontre annuelle de l’année prochaine, si Dieu le veut bien !

Rendez-vous  donc à Avril 2016.

Fily Sissoko.  

 

Source: Tjikan

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.