Réconciliation Nationale : Quand l’UA apporte sa touche

La Mission de l’Union Africaine pour le Mali ( MISAHEL) a apporté, à travers l’ODEF une assistance aux femmes victimes de violences en finançant un projet à hauteur de 70 millions de FCFA.

L’organisation féminine dénommé l’Observatoire des droits de la   femme  et de l’enfant  a organisé  un partenariat avec  MISAHEL, une cérémonie de lancement de  projet  destiné aux femmes  et enfants  victimes de violences dans les régions de Mopti, Tombouctou et Gao. C’était  jeudi dernier, à la Plate Forme de Veille des Femmes sans violence et  équitable sise au Centre National de Documentation et d’Information sur la Femme et  l’Enfant (CNDIFE). La cérémonie était placée sous la haute présidence du haut représentant de l’Union Africaine  pour le  Mali et le Sahel,  Pierre Bouyoya. Cette cérémonie a regroupé, le représentant du ministre de la Femme de l’enfant et de la famille, Mme Yaba Tamboura, le représentant du Ministère de la Justice, des Droits de l’Homme,  Garde des Sceaux, la présidente de   l’ODEF,  Mme  Diarra Fatoumata Dembélé ; le représentant  de la Commission Vérité  Justice et Réconciliation,  Adoulaye Kader Sissoko, le représentant du Maire de la Commune III du District de Bamako, la Responsable du Projet Mme Aïssata Ouane ; et beaucoup d’autres invités. La présidente de l’ODEF a  rappelé les  évènements clés vécus par le peuple du Mali, de 2012 à nos jours. « En effet, la crise dans laquelle le Mali a évolué, jusqu’à nos jours a causé un déplacement massif de plus de 400.000 personnes, les femmes et les enfants constituent à peu près les  ¾ ». Selon Mme  Aïssata Ouane, responsable du  projet, l’ objectif principal de ce projet est de contribuer à la protection et à l’assistance des femmes et des filles  contre les violences à travers des activités de formation, d’information et de sensibilisation des populations sur les violences spécifiques faites aux femmes.

Mohamed N Keita.

source : 22septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.