RECOMMANDATIONS DE LA COCEM ISSUES DU PROCESSUS DE L’OBSERVATION DES ELECTIONS LEGISLATIVES 2020 : UNE RENCONTRE D’ÉCHANGES A ÉTÉ INITIÉE A L’INTENTION DES UNIVERSITAIRES/EXPERTS HIER.

L’hôtel Maeva Palace sis à Hamdallaye a abrité hier mercredi 21 octobre 2020 un atelier d’échanges avec les universitaires/experts autour des recommandations de l’observation des élections législatives 2020. La cérémonie d’ouverture était présidée par le président de la Coalition pour l’observation citoyenne des élections au Mali (COCEM), Drissa Traoré. Elle a enregistré  la présence du Directeur Résident de National Démocratic Institute (NDI), Mr Badié Hima,  devant les représentantes de l’USAID, et la  coopération Suisse, entre autres invités.

Cette session vise à évaluer le niveau d’acceptabilité et de prise en compte des recommandations issues du rapport final d’observation des élections législatives de 2020 en vue de faire du plaidoyer en faveur des réformes   institutionnelles. Mais aussi de créer un cadre d’échanges avec les universitaires/experts autour des recommandations formulées par la COCEM à l’issue de l’observation des élections législatives 2020; d’évaluer les recommandations formulées dans le rapport en vue de faire des contributions pour faciliter leur mise en œuvre; d’identifier les pistes de plaidoyer pour la prise en compte des recommandations de la CECOM.

Faut-il rappeler que dans notre pays les élections législatives se sont tenues les 29 mars et le 19 avril 2020 sur l’ensemble du territoire national dans un contexte sécuritaire et sanitaire dégradant en raison de l’insécurité grandissante au nord et au centre du pays ainsi que la pandémie du COVID-19. Au total, 7 663 464 électeurs étaient appelés aux urnes pour élire 147 députés à l’Assemblée Nationale.

Conformément à sa mission de veille citoyenne et soucieuse de sa contribution à la transparence, à l’apaisement et à la crédibilité des élections, la coalition pour l’observation citoyenne des élections au Mali (COCEM) a observé les deux tours de ces élections, à travers notamment le recrutement, la formation et le déploiement de 1660 observateurs dont 1500 observateurs fixes au Premier tour et 1450 dont 1316 observateurs fixes au second tour.

La COCEM a produit deux communiqués de mi -journée et deux déclarations préliminaires lors  des deux tours du scrutin. Elle a suivi avec une attention particulière la situation post-électorale à travers des analyses et la production des notes de contributions en vue d’une sortie durable de crise.

La COCEM (…)

Alpha C SOW

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *