Rebondissement de l’affaire des 84 hectares de nafadji (commune I): Le Gouverneur du District veut voir clair dans la gestion de Mme Konté Fatoumata Doumbia

C’est entre 2004 et 2007 que certains habitants de la commune I du district de Bamako ont été victimes de déguerpissement. Mais les parcelles à eux attribuées connaitront une autre destination. Le début d’un véritable scandale !

maire commune 1 konte fatoumata doumbia

Le déguerpissement en question a été suivi par une révolte populaire avec mort d’homme. Rappelons qu’une partie du territoire de la commune rurale  de Dialakorodji a été touchée  par la mairie de la commune I.
En vue d’apaiser la tension sociale, l’Etat attribuera 84 hectares aux victimes. Mais les véritables bénéficiaires n’obtinrent rien.
Ce sont des  conseillers communaux qui en ont bénéficié dans des conditions douteuses. La maire  Konté Fatoumata Doumbia et ses conseillers sont en effet soupçonnés d’avoir vendu des parcelles issues des 84 hectares au détriment des déguerpis.
Aujourd’hui, c’est le gouverneur du district de Bamako, Hadi Traoré  qui, dans lettre  adressée au maire de la commune et en date du 22 avril dernier, demande  de faire l’état de la gestion des parcelles en question. Dans cette lettre, il est écrit ceci ; «Afin de me permettre de donner suite à la lettre N 0043/MDEAF-SG du 20 Mars 2014 relative aux  décisions d’attribution des parcelles ou tous autres actes similaires sur la gestion des parcelles issues du  lotissement des 84 hectares de Nafadji, je vous instruis de me faire parvenir un rapport circonstancié sur la situation d’ici le mercredi 27 avril 2016».
A suivre donc !
Saba Ballo

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *