Ravailleurs Maliens en Arabie Saoudite: pourquoi l’ANPE a reculé

En attendant de voir clair, l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) a suspendu le processus d’envoi des travailleurs maliens en Arabie Saoudite. L’information a été donnée officiellement, hier, par le directeur général adjoint de l’Agence Abdoulaye TRAORE au cours d’un point de presse à la MP.

Agence nationale pour l’emploi mali anpe

Il avait à ses côtés d’autres agents de l’ANPE, dont l’ancien secrétaire général de l’UNTM Siaka DIAKITE, Mme CAMARA Fatoumata TRAORE, entre autres.
Dans son exposé, Abdoulaye TRAORE a précisé que l’ANPE en tant que Service public d’emploi (SPE) a pour mission de recenser l’ensemble des offres d’emploi au plan national et au plan International (placement à l’international).
C’est dans ce cadre que les Conventions de partenariat sont nouées et à titre illustratif, on peut citer la convention avec l’Office Français de l’Immigration et de l’intégration (OFII).
Aussi, le protocole de Convention signé entre l’ANPE et la SMASCO (Société saoudienne) procède du même souci d’offrir à nos compatriotes toutes les opportunités d’emploi.
Cependant, la signature d’une Convention ne saurait signifier l’envoi de nos concitoyens dans les aventures incertaines.
Les informations défavorables reçues sur les conditions d’exercice dans le pays d’accueil, en dépit du fait qu’elles ne soient pas encore vérifiées ont conduit, le ministère de l’Emploi de la Formation professionnelle de la Jeunesse et de Construction Citoyenne, autorité de tutelle, à instruire la suspension jusqu’à nouvel ordre de l’ensemble du processus de recrutement.

Par Hamidou TOGO

 

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *