Radio mondiale : Un nouveau faux scoop de la Radio Mondiale annoncé mercredi comme une exclusivité.

En publiant  des photos des militaires maliens, prisonniers des Jihadistes depuis plusieurs mois s’est avéré une fausse note.

radion france internationale rfi mandenka logo

Selon RFI, se sont les jihadistes qui ont publié ces photos. Tout de suite après la publication de l’information, des responsables militaires maliens ont tout de suite cherché à savoir. Enquête faite, il s’agit des photos déjà publiées il y a trois semaines. Donc nous sommes loin du scoop annoncé. Pour un officier de l’armée malienne, il s’agit ni plus ni moins d’une nouvelle tentative de saper le moral des troupes. L’auteur de la diffusion de l’information sur RFI, Antony Fouchard, n’est pas à son premier coup d’essai. Lors d’une manifestation, il a confondu gaz lacrymogène et fusil Mitrailleur,  allant jusqu’à dire que la police a tiré à balle réelle sur lui.

Ensuite, le même Fouchard s’est permis dans un reportage de dire que le gouvernement a bloqué deux ponts de Bamako pour empêcher des militants de l’opposition de participer à une marche. Pris de panique après la diffusion de fausse information, le journaliste a reconnu par écrit sa faute.

Aujourd’hui, pourquoi participer à un travail de sape du moral des troupes. Pour la hiérarchie militaire, c’est simple : au moment où le moral des troupes est bon, il faut les empêcher d’avoir confiance en elles-mêmes.

C’est pourquoi contre RFI, et contre Fouchard, l’armée affirme qu’elle ne sera laissera pas faire.

A bon entendeur, Salut !

Moussa Kanouté

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *