Quatre jours après avoir présenté sa future épouse à sa mère : le sergent de police Cheick Omar Dembélé tomba sous les balles des terroristes

Tombé sous les balles des terroristes dans la nuit du vendredi 6 mars dernier en mission commandée, feu le sergent de police Cheick Omar Dembélé dit Makoro a été accompagné à sa dernière demeure le mardi 10 mars par ses ex compagnons, parents et amis. La cérémonie funèbre s’est déroulée à l’école de police en présence du secrétaire général du ministère de la Sécurité intérieure et de la Protection civile, du Directeur général de la police Nationale, du maire de la Commune II, du Commissaire divisionnaire de police Mamoutou Dembélé, précédemment chef du défunt, de ses camarades de promotion etc.

sergent police Cheick Omar Dembele dit Makoro mort attentat terrasse bamako

Dans son discours empreint d’émotion, le divisionnaire de police Dembélé garde le souvenir d’un élément disponible, courageux et dynamique.” La police malienne perd en toi un digne combattant, tombé sur le champ de l’honneur” a t-il ajouté. Des sources proches de la famille du défunt à Kalabancoura en Commune V rapportent que le mardi 3 mars, il avait présenté à sa mère Nahawa Traoré, la fille qu’il désirait épouser.

La même source nous apprend que Cheick Omar était le seul garçon de feu l’inspecteur de police Mady Dembélé rappelé à dieu en 2014 et de son épouse citée plus haut. Dans sa brève carrière de policier, il n’aura connu que deux commissaires de police comme patrons, à savoir les divisionnaires Moussoudou Arby, précédemment à la tête du 3è arrondissement et Mamoutou Dembélé qui lui a succédé à ce poste.

Cheick Omar naquit  un samedi 14 novembre 1987à Bamako. Après l’obtention de son Diplôme d’Etudes Fondamentales(DEF), il s’inscrit à une auto école et obtint son permis de conduire. Il fut recruté ensuite au concours de recrutement direct à la Police en qualité de chauffeur.

Elève sous officier en janvier 2011, il passe au grade de sergent, 1er échelon le 3 janvier 2013 et fut affecté au 3è arrondissement où il finit sa carrière. Cheick Omar  repose désormais au cimetière de Kalaban coura. Dormez  en paix sergent, c’est toute la nation qui vous est redevable.

 

Dénis T Théra

Source: Autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.