Protection des Mœurs à l’ACI Baco-djicoroni: Djandio à la Fédération des Femmes de ce quartier !

Dans notre société, il apparaît de plus en plus que les parents deviennent moins attentifs à l’environnement éducatif de leurs enfants surtout actuellement avec les séries télévisées et la floraison des bars, de night clubs dans les quartiers résidentiels.

danseur accrobate batlle boite night club

En effet depuis une dizaine d’années, le quartier de Baco-djicoroni ACI est devenu le quartier des bars hors normes situés très souvent entre deux familles. Cela a pour conséquence de familiariser les jeunes garçons et filles à des pratiques malsaines. Ils sont directement témoins des va-et-vient et des comportements prohibés des filles de joie, à peine habillées, des scandales à vacarmes à des heures avancées de la nuit, des casses de vitres des véhicules parqués devant les maisons des propriétaires , des bruits assourdissants des grosses motos à des heures tardives de la nuit où très souvent les bagarres entre gangs finissent par des coups de feu.

Les rues étaient constamment obstruées par  les  véhicules des clients des bars. Toutes ces gênes, ne sont plus que des mauvais souvenirs grâce à la persévérance d’un groupe de femmes soucieuses de l’avenir de leurs enfants dénommé Fédération des Femmes de Baco-djicoroni ACI présidée par la Conseillère municipale Madame DIABATE Fatoumata DIOMBANA.

En effet, cette dame a bravé les propriétaires de ces bars et night clubs avec l’appui des 100 familles qui ont accepté de signer une pétition demandant la fermeture des dits bars mal positionnés dans le quartier. Avec cette pétition en mains, la Fédération  a rencontré plusieurs autorités notamment le commissaire du 15ieme Arrondissement, les autorités religieuses du quartier, le Président du tribunal et le Procureur de la République de la commune V, la Brigade de mœurs, la Direction de l’Office Malien du Tourisme et de l’Hôtellerie (OMATHO), le secrétariat général du Ministre de l’Administration tous ont montré leur bonne foi pour accompagner la Fédération des Femmes de Baco-djicoroni ACI. Mais avant, la Brigade de Mœurs a passé une semaine à faire des enquêtes sur les lieux incriminés.

Suite aux constats faits  par ce service ,le Ministère de l’Administration a instruit au Maire de la commune V, de prendre en compte la plainte des femmes en annulant les autorisations d’exploitation des bars suivants : Seven Up, Maryland, Tubéreuse, le Fouta etc…La décision de fermeture est sortie, il y’a un mois de cela .Elle a été mise en application dans la nuit du 3 au 4  Octobre 2016, par la Mairie et l’OMATHO.Désormais le calme règne depuis cette nuit dans ce quartier et les habitants ont dormi en paix et à poings fermés.

Pour Madame DIABATE, c’est un acte citoyen que la Fédération des Femmes de Baco-djocoroni vient se réaliser. Ce combat a commencé depuis au temps du régime d’ATT, mais elle n’a eu aucun succès.

La Fédération s’organise pour démanteler les places publiques et les rendre exploitables pour les jeux des enfants, les cérémonies sociales. Elle attend d’aller remercier dans les jours à venir toutes les autorités qui ont appuyé leur demande.

BRAVO à la Fédération des Femmes de Baco-djicoroni ACI.

SI les autres quartiers pouvaient prendre conseils auprès d’elle ?

 

Badou  S KOBA

Source: CARREFOUR

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *