Promotion de l’intégrité : la 3ème édition du projet Integrity Idol Mali lancé

L’Association Accountabilitylab Mali a lancé officiellement hier mercredi au mémorial Modibo Kéita, la troisième édition du projet «Integrity Idol Mali». C’était au cours d’une conférence de presse animée par le Directeur pays de l’association Accountabilitylab Mali, Moussa Kondo. Il avait à ses côtés l’ambassadeur des pays et plusieurs membres du conseil d’administration.

Pour le conférencier, le projet est un mouvement national qui se passe sur le terrain en ligne et à travers les médias, pour célébrer, encourager et mettre en réseau les fonctionnaires honnêtes et intègres du pays. A ses dires, il vise à générer une conversation constructive sur l’intégrité et la responsabilité et de construire un réseau  de fonctionnaires qui peuvent lutter contre la corruption. A travers ce projet, les initiateurs  créent un débat positif  sur les questions de gouvernance, de la participation citoyenne entre autre et qui sont des pans importants pour la consolidation de la démocratie. Ainsi, il s’agit de montrer aux populations combien la responsabilité individuelle est importante dans la gestion des affaires publiques.

En outre, ce projet s’appuiera sur les campagnes réussies du programme dans le monde qui ont transformé les responsables gouvernementaux. En termes de chiffre, les campagnes de 2016 et 2017 du projet Intégrity Idol Mali ont été un énorme succès. Selon  le directeur pays, l’équipe a mobilisé plus de 1000 jeunes volontaires à travers tout le pays à  collaborer avec les organisations de la société civile malienne, des représentations diplomatiques et l’organisation global Shapers community.

Présent à cette conférence, l’ambassadeur du Royaume des Pays-Bas, a salué cette initiative qui vise à sortir de l’ombre ceux qui font un  travail remarquable au quotidien. Le diplomate a rappelé que «la corruption entraîne la destruction du tissu social, de la solidarité comme valeur. Elle rompt le contrat social entre gouvernants et gouvernés, entre les institutions et les couches qu’elles représentent ». Notons que les sélections resteront ouvertes pendant trois mois. Les sélections finales et le tournage auront lieu de juillet à septembre et la cérémonie de remise des prix et le sommet national sur l’intégrité auront lieu en début décembre 2018.

A.T. Dansoko

 

La rédaction 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.