Projet de lutte contre la mendicité des enfants : La concertation des acteurs continue

Après les maitres coraniques, la Coalition malienne des droits de l’enfant (Comade) a réuni ce jeudi  15 janvier  2015 les maires des six Communes du District de Bamako, les chefs de quartiers, et les Leaders religieux autour de son projet de lutte contre la mendicité des enfants en général et les enfants talibés en particulier. La cérémonie s’est déroulée au gouvernorat du District de Bamako.

 mendiants garibou pauvre enfant rue

La problématique des enfants mendiants est devenue une préoccupation nationale de telle sorte qu’on ne peut plus en être indifférent. La Comade est l’une des rares associations qui luttent contre l’exploitation des enfants, vient d’adopter un projet en faveur de ces  enfants en situation misérable. Après les mots de bienvenue du représentant du maire de la commune V,  le président de la Comade, Amadou Bocar Téguété, n’a pas caché sa joie d’avoir réunir les acteurs concernés d’un phénomène qui mine notre société. Il a remercié l’ensemble des participants en général et le ministre de la Solidarité, de l’Action humanitaire et de la Reconstruction du nord, Hamidou Konaté qui n’a ménagé aucun effort pour la réalisation du projet dont toutes les activités se réalisent grâce à son soutien financier.

Selon Amadou BocarTéguété, leur volonté n’est autre qu’une préoccupation commune de la lutte contre la mendicité des enfants en général, dans ces pires formes pour les élèves coraniques en particulier. Les spectacles dégradants d’enfants mal vêtus, sans chaussures et occupant les voies et places publiques à la recherche d’argent interpellent tous les parents, les éducateurs, les responsables administratifs, communautaires et religieux. « L’éradication de ce phénomène passe forcément par l’amélioration des conditions d’existence et d’étude pour les talibés, et surtout d’exercice pour les maitres auxquels ils sont affiliés. Cela nécessite une conjugaison et une synergie de nos actions dans les communes et quartiers ». C’est pourquoi, la Comade entreprendra des actions de proximité avec tous individuellement et collectivement en vue d’avoir une adhésion de chacun dans un dialogue constructif et responsable.

A en croire le  président de la Comade, « tous les enfants mendiants ne sont pas des enfants talibés, d’ailleurs certains maitres coraniques l’ont dénoncé lors d’un séminaire organisé à leur intention le 27 décembre 2014. Ce qui pose un sérieux diagnostic de la question ». Il a terminé son intervention en remerciant l’ensemble des délégations tout en affirmant qu’une rencontre des responsables de différents services techniques du District de Bamako dès la se tiendra la semaine prochaine.

Le chef de quartier de la famille Touré a réitéré son adhésion entière et totale au projet. Selon lui, « il est temps qu’on trouve une solution à ce problème qui  déforme notre société ».

Zoumana Coulibaly

 

Source:  L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.