Production laitière : LE PRODEVALAIT RENFORCE LES CAPACITÉS DES ACTEURS

La 5è session du conseil de surveillance du Projet de développement et de valorisation de la production laitière (PRODEVALAIT) s’est tenue jeudi dernier au Centre national d’insémination artificielle animale (CNIA) sous la présidence du ministre de l’Elevage et de la Pêche, Nango Dembélé.

nango dembele ministre elevage peche cv curriculum vitae biographie

Le PRODEVALAIT a été créé en 2009 et vise de façon globale la mise en place d’une filière capable d’assurer l’autosuffisance en lait et produits laitiers d’ici l’horizon 2020 et le renforcement de la contribution de la dite filière dans la réduction de la pauvreté. Pour cette année, les activités portent sur l’organisation des bassins laitiers, le renforcement des capacités et la réhabilitation des centres de collecte de lait. En marge de l’organisation des bassins laitiers, le PRODEVALAIT a réalisé l’étude de caractérisation de 8 bassins, dont 4 dans la Région de Sikasso et 4 dans celle de Mopti. Il a aussi contribué à la mise en place de 5 comités de gestion des centres de collecte. Quant au renforcement des centres de collecte de lait, les activités, à en croire Nango Dembélé, ont porté sur la réalisation d’un forage équipé en panneaux solaires dans le centre de collecte de lait de Zambougou (Région de Ségou), la réhabilitation du centre de collecte de lait de Konobougou dans (Région de Ségou) et l’acquisition de 7 motos tricycles pour le renforcement des centres en matière de collecte et de commercialisation. Sur le plan institutionnel, l’équipe du projet a procédé à l’évaluation finale du projet sur les 7 ans d’activités et à l’élaboration de la 2è phase du projet, dont les activités sont en cours. Cette 2è phase prendra en compte les aspects de commercialisation et de transformation pour une meilleure valeur ajoutée à la production laitière et surtout pour résorber le lait issu de l’insémination artificielle, dont les qualités sont importantes, a expliqué le ministre. Les résultats enregistrés témoignent que le projet a contribué à l’amélioration significative des conditions de promotion de la production laitière en augmentation croissante dans les bassins laitiers encadrés par le projet. Mais, selon Nango Dembélé l’atteinte de ces résultats ne doit pas empêcher une analyse sans complaisance de la situation du projet afin de voir sa nouvelle orientation après l’évaluation finale et le transfert des activités d’insémination au Centre national d’insémination artificielle animale. En marge des travaux de cette session, le ministre de l’Elevage et de la Pêche a remis des équipements laitiers au centre de collecte de lait de différentes régions, dont Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et Mopti. Au total, il s’agit de 7 motos tricycles, 3 congélateurs solaires, 3 congélateurs électriques, 2 pasteurisateurs à gaz et 20 bidons en aluminium. Khalifa DIAKITé

 

Source: essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.