Procès Amadou Aya Sanogo: cité comme témoin, Chérif Ousmane Madani Haidara n’a pas comparu

Comme annoncé, le procès du général Amadou Aya Sanogo et ses coaccusés s’est ouvert ce mercredi 30 novembre dans la salle de spectacles Lamissa Bengaly de Sikasso.

general-amadou-haya-sanogo-putschiste-proces-jugement-tribunal

La cérémonie d’ouverture était présidée par  Mahamadou Berthé, 1er président de la cour d’appel de Bamako. Le banc du ministère public était occupé par Mohamed Lamine Coulibaly, procureur général près la cour d’appel de Bamako. Vérifiant, la présence des témoins, la cour a constaté l’absence de certains témoins de luxe comme le célèbre prêcheur Ousmane Cherif Madani Haidara ;  l’actuel chef d’Etat major général de l’armée, le général Didier Dackouo et Diamou Keita, qui était au moment des faits, directeur national de la gendarmerie. Pour  la manifestation de la vérité, le ministère public qui défend les intérêts des victimes a souhaité que la cour fasse comparaitre ces témoins. La cour réussira t’elle à les faire comparaitre pour témoin ? La suite du procès, nous permettra d’avoir une réponse à cette question.

Abdoulaye Guindo

 

 

Source: proces-verbal

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *