Prière pour les morts de MINA : La CMP immole deux bœufs

Suite à la tragédie survenue au lieu Saint du pèlerinage  à la Mecque, la Convention des Partis  Politiques de la Majorité présidentielle (CMP) a organisé hier jeudi une cérémonie de lecture du Coran et de sacrifice pour rendre hommage aux morts de Mina parmi lesquels figurent plusieurs pèlerins Maliens. C’était au Siège du RPM sis à l’hippodrome sous la présidence de Dr Boulkassoum Haïdara, en présence du président de l’Adema PASJ, Pr Tiémoko Sangaré, du RDS, Pr Younouss Hamèye Dicko, du MIRIA, Pr Mamadou Kassa Traoré et des parents des victimes.

animal domestique boeufs ramadanIl s’agissait pour ces leaders politiques de la mouvance présidentielle de témoigner leur compassion aux familles endeuillées à travers cette prière et rendre grâce à Dieu et implorer son pardon pour le repos de l’âme des illustres disparus en Arabie Saoudite. Nous vous proposons un large extrait de la déclaration du président de la CMP « Je rends hommage au tout puissant, le très miséricordieux et le tout miséricordieux pour avoir fait de nos pèlerins des martyrs de très haut niveau. Ceux qui sont tombés sur ce champ n’ont autre destination que le paradis. C’est ce que nous savons. Cette prière que nous organisons s’adresse à toutess les victimes de la sous-région. D’abord le Mali, nos voisins à savoir l’Algérie, la Mauritanie, le Maroc, la Guinée, et tous ceux qui ont perdu des gens dans ce combat pour Dieu. On ne peut pas politiser la mort d’un compatriote. Mais nous pensons, au nom des partis politiques de la majorité présidentielle, du parti au pouvoir, le RPM, du président de la République et de son gouvernement, que c’est une bonne chose d’organiser une cérémonie de lecture du Coran pour le repos de l’âme des victimes. Nous avions dit d’inviter tous les parents et proches des victimes pour qu’ensemble nous prions et implorons le pardon de Dieu. Tous ceux qui sont concernés par ce drame sont invités à cette cérémonie. Nous allons ainsi faire des sacrifices. Il s’agit de deux bœufs dont la viande sera distribuée aux pauvres.  Il est toujours bon de verser du sang quand on fait une grande lecture du Coran. Chacun à sa conception de la nature du sacrifice. En plus des bœufs, il y a des dattes et d’autres offrandes pour les enfants et les mendiants. »

Jean GOITA

source : Le Pouce

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *