Presse et publicité : LES ETUDIANTS DE L’ESTM DECOUVRENT L’AMAP

Ils se sont imprégnés de l’intérieur du fonctionnement des différents services l’Agence malienne de presse et de publicité, l’un des leaders du très concurrentiel paysage médiatique national

Ecole supérieure technologie management estm eleve etudiante porte ouverte visite maison presse amap

L’Ecole supérieure de technologie et de management (ESTM) entend explorer toutes les voies possibles pour permettre à ses étudiants de s’imprégner des conditions de travail dans les organes de presse. Un groupe d’une dizaine d’étudiants de cet établissement a ainsi visité vendredi l’Agence malienne de presse et de publicité (AMAP). Ces étudiants en communication étaient accompagnés d’un de leurs encadreurs, notre confrère Mamadou Dabo. Ils étaient curieux de découvrir les différents services de l’AMAP et le fonctionnement d’une agence de presse.
Les visiteurs ont été reçus à leur arrivée par le directeur général de l’AMAP dans la salle de réunion de l’Agence malienne de presse et de publicité. Après avoir souhaité la bienvenue au professeur Mamadou Dabo et à ses étudiants des 1ère, 2ème et 3ème années de l’ESTM, Ousmane Maiga a donné des détails sur le fonctionnement de la structure. Il a présenté l’AMAP comme l’un des leaders du très concurrentiel paysage médiatique du Mali. Elle travaille en synergie grâce à quatre grandes directions : la direction du quotidien national l’Essor, la direction de l’Agence de presse, celle des publication en langues nationales et celle de la publicité.
Ousmane Maïga a expliqué que l’Essor qui est le produit phare de l’agence, est un titre généraliste qui développe plusieurs rubriques. L’Essor tire entre 8000 et 10 000 exemplaires par jour.
La Direction des langues nationales publie trois mensuels en langues nationales : Kibaru (bamanankan), Kabaaru (peul) et Xibaare (soninké).
La direction de l’Agence presse anime le site web de l’Essor et diffuse un fil quotidien de dépêches. Elle emploie une cinquantaine de correspondants à travers le pays et publie deux bulletins hebdomadaires qui traitent respectivement les informations générales et de l’économie.
La direction de la publicité assure la régie publicitaire de l’ORTM et gère son propre réseau national d’affichage et de supports tels l’Essor, l’Agenda national. Elle édite des ouvrages spéciaux conçus par elle même ou sur commande comme l’Annuaire officiel du téléphone.
Le budget 2015 l’AMAP se chiffre à 2,9 milliards Fcfa. La subvention de l’Etat s’élève à 596,9 millions Fcfa tandis que la prévision des ressources propres se chiffre à 2,3 milliards Fcfa.
Ousmane Maiga a recommandé aux futurs professionnels de ne pas publier des informations non vérifiées et recoupées. Il a rappelé les devoirs du journaliste, notamment la rigueur, la responsabilité, le respect de l’éthique et de la déontologie.
Les visiteurs ont été ensuite guidés dans la grande salle de correction de l’Essor où les étudiants ont été accueillis par le directeur des publications, Salimou Togola. « Ici, nous recevons les articles déjà produits à travers le système d’inter connectivité. Ensuite, nous les corrigeons, souvent à trois niveaux pour minimiser les risques de coquilles », a-t-il expliqué. « Après la correction, nous les renvoyons pour la mise en page avant de les tirer sur papier en noir et blanc. Après une ultime vérification de la conformité, les pages sont tirées sur une imprimante à calques », a indiqué Salimou Togola. Le directeur des publications a amené les étudiants dans la salle où l’Essor reçoit les dépêches de l’Agence France Presse (AFP) 24 heures sur 24.
Les étudiants de l’ESTM ont ensuite visité les différents bureaux et desks de l’Essor. Ils se sont ensuite rendus tour à tour à la section photo et à l’imprimerie puis à la direction de la publicité et l’Agence de presse.
Au terme de ce tour de maison, le directeur général de l’AMAP a réitéré la disponibilité de la structure à recevoir les étudiants de l’ESTM et à discuter avec eux de tout ce qui a trait au journalisme.
Le chef de la délégation de l’Ecole supérieure de technologie et de management, Mamadou Dabo, a remercié toute l’équipe de l’AMAP de l’accueil et de l’accompagnement. Les étudiants se sont dits impressionnés par le fonctionnement de l’AMAP et la bonne organisation de l’Agence. Certains ambitionnent déjà, de venir travailler un jour dans la structure. « Quand on est organisé comme ici, c’est sûr qu’on produit un bon résultat. Je suis vraiment ébloui », a ainsi confié un étudiant.
L’ESTM effectuait ainsi sa troisième visite à l’AMAP, a été créée en septembre 2002. Elle est le fruit de la coopération entre le groupe IHEES-Casablanca Maroc, l’IHEES- Bruxelles Belgique et le groupe Ecole du Progrès de Bamako.
En plus de la formation académique, l’ESTM assure la formation continue pour les agents des entreprises publiques ou privées. Dans son programme, l’ESTM propose une formation académique menant au DUT, à la Licence et à la Maîtrise, sans oublier le système LMD (Licence, Master et Doctorat).

Aminata Dindi SISSOKO

source : L Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.