Pourquoi ne pas le démentir ? : Deux policiers infiltrés au domicile de l’Imam Dicko démasqués

Armés de pistolet personnel et de gaz lacrymogène, deux sous-officiers de la Police nationale infiltrés au domicile de l’Imam Mahmoud Dicko, ont été démasqués et arrêtés par la population. Ils ont été bastonnés et désarmés par la foule qui les prenait pour des voleurs de moto.

 

Les images des deux hommes ensanglantés ont vite fait le tour des réseaux sociaux. Dans une vidéo, l’un d’eux déclare être un proche de Tamboura, un syndicaliste dans le collimateur de la Direction générale de la Police nationale pour son ralliement au M5-RFP. Blessés, ils ont été remis à la disposition de leurs frères d’armes. A la conférence de presse du M5-RFP, le nom d’un sous-officier de la Police a été clairement donné par le chargé à la communication de la CMAS. Ce ne sont pas des voleurs, nous confie un haut cadre de la Direction générale de la Police, il s’agit d’agents de la Police nationale appartenant à la Brigade spéciale d’intervention (BSI). Que cherchaient-ils chez l’Imam Dicko ? L’espionner pour préparer son arrestation ? Semer le désordre ? Tuer des manifestants ? Mystère !

Source : Le Challenger

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *