Pour la Défense et l’intégrité du Mali et la continuité de la transition : Un meeting tenu au Boulevard de l’Indépendance par la plateforme vision Bouyé pour le Mali

Comme annoncé, la plateforme vision Bouyé pour le Mali, composée de plusieurs mouvements, regroupements, organisations et associations, partis politiques, œuvrant pour la paix et le bien être des Maliens, a tenu, le vendredi 10 décembre 2021, au Boulevard de l’Indépendance de Bamako, son meeting qui continue jusqu’au dimanche 12 décembre 2021. Le but de ces manifestations était de réaffirmer le soutien sans faille aux autorités de la transition, et de dire non à l’ingérence de l’extérieur dans les affaires du Mali. Le Boulevard de l’Indépendance a refusé du monde, encore pour la défense de la partie et la préservation de l’intégrité du territoire national.

Les manifestants ont réaffirmé leur soutien sans réserve  aux autorités actuelles du pays qui conduisent la transition et ont dit non à la déstabilisation du Mali.  « Notre sortie de ce vendredi et qui se poursuivra  le samedi et dimanche  ici s’explique. Il s’agit de  soutenir  de façon absolue et totale  nos  autorités de la transition  et dire non au diktat de l’extérieur notamment la CEDEAO, et la France », a déclaré avec fougue, Ben le cerveau de Yèrèwolo Debout sur les remparts.  Et Dr. Allaye Bocou, président de la Coalition pour le Mali (CPM) d’ajouter en ces termes: «Notre  leader, guide  et partenaire,  Bouillé Haïdara,  a demandé  de sortir officiellement  sans distinction  de race, d’ethnie et d’obédience, pour soutenir les autorités  actuelles de la transition  et demander  la prolongation de la transition jusqu’à ce que les Maliens parlent entre eux, se retrouvent  entre eux et disent  ce qu’il faut pour le Mali,  pour les Maliens sans interférence. Il  y a eu trop  de morts, trop de blessés dans notre  pays à cause d’une crise qui ne finit pas, qu’on entretient, qui ne dit pas son nom. Il faut qu’on change de paradigme.»  Jeamille Bittar du Mouvement M5-RFP, a indiqué en ces termes : «Longtemps,  nous sommes restés dans ce néocolonialisme qui ne disait pas son nom. Aujourd’hui, les Maliens ont décidé, à  l’unisson, que nous allons nous battre afin que le pays puisse se retrouver, afin de sauver la partie».  Les messages sont clairs. Tous  recherchent une seule chose, convergent  vers le même objectif : la défense de l’intégrité du territoire et la souveraineté du Mali.

Hadama B. FOFANA

Source: Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.