Pour faire face aux exigences opérationnelles de tous les jours : La gendarmerie malienne se forme sur les principes cardinaux des droits de l’homme

Le Grand hôtel a abrité, jeudi, une formation sur l’analyse du contrôle interne au sein de la gendarmerie nationale, particulièrement le fonctionnement de l’Inspection de cette unité en vue de la rendre toujours plus efficace pour remplir auprès de la population ses missions régaliennes. Cette formation a été possible grâce à l’appui du Centre pour le Contrôle Démocratique des Forces Armées (DCAF) et le Royaume du Danemark. La cérémonie a enregistré la présence de plusieurs hauts gradés de la gendarmerie malienne.

mody berete directeur gendarmerie

La gendarmerie nationale est actuellement  engagée sur deux fronts.  Il s’agit tout d’abord pour, elle, de  mettre en œuvre les moyens et les stratégies pour faire face aux exigences opérationnelles afin de répondre aux nombreuses sollicitations et demandes de sécurité des populations dans les zones où ses unités sont implantées. Elle doit en même temps se mettre dans une posture  lui permettant de réfléchir sur son devenir, corriger ses dysfonctionnements, afin de s’élever à la hauteur des défis nouveaux et futurs auxquels notre pays est confronté.

Le Directeur général de la gendarmerie, Colonel-major Mody Bérété estime que la gendarmerie compte tirer le maximum de bénéfices des opportunités qui lui sont offertes  à  travers la réforme du Secteur de la sécurité, tout d’abord en dotant les forces armées et de sécurité des capacités dont elles ont besoin pour leur travail, mais aussi de mettre en place un cadre propice à leur développement harmonieux.  Le Colonel-major Mody Bérété d’indiquer que compte tenu de son  statut militaire exerçant des fonctions de police civile ”  l’environnement actuel permet à la gendarmerie nationale de se joindre à la fois à l’effort fait au sein des forces armées, pour revoir les concepts d’emploi et d’implantation de ses unités et de ses ressources et de penser son engagement sur le plan de ses prestations de service de sécurité intérieure “.

Il est à préciser que la  gendarmerie nationale s’engage dans les activités de réforme, en recentrant son attention sur la personne humaine, le citoyen qu’elle doit servir et protéger. ” Elle veut qu’au cœur de son engagement de tous les jours, se trouvent placés les principes cardinaux que sont le respect des droits humains et ceux des principes inhérents au bon fonctionnement d’une société ayant fait le choix du règne de l’Etat de droit “ a déclaré le Directeur général. Ajoutant que ” le bon respect de ces principes commence naturellement par la bonne tenue, le bon comportement des hommes et des femmes qui ont été investi de la confiance de revêtir l’uniforme de gendarme “.

Le président du secteur de réforme de la sécurité  Yacouba Diallo qui s’est félicité de la tenue de cette formation, a noté qu’il est impératif de s’assurer de la qualité du service  rendu aux citoyens. Rappelant les raisons qui ont motivé les plus hautes autorités à lancer depuis 2013 un vaste programme de réforme du secteur de la sécurité au Mali.

Abdoulaye DIARRA

Source: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *