Pour des mutations qu’il juge arbitraires, le Syndicat National des Travailleurs de la Douane opte pour une grève imminente.

Le Mali est confronté a plusieurs situations conflictuelles qui bloquent son processus de développement. Si au Nord, les raisons sont connues, qu sud, d’autres tensions naissent dans les secteur de l’administration.

Après la grève du syndicat des policiers évitée inextremis grâce à une meilleure implication des acteurs et du gouvernement, cette fois le syndicat National des Travailleurs de la Douane s’apprête à faire entendre leur voix.
Dans une déclaration du secrétaire général dudit syndicat Issiaka Moussa Kabore qui l’a annoncé aujourd’hui.
Les raisons, au dire du secrétaire général sont d’ordre arbitraire. Le constat est que la hiérarchie, à savoir la direction générale des Douanes, procederait à des mutations abusives de leurs membres.
Aussi, M. Kabore dénonce le silence et l’indifférence du département de la fonction publique:<<On avait déposé notre cahier de doléances sur le bureau du ministre de la fonction publique.  >>
La réponse du ministre aurait été de reporter d’éventuelles.  Le syndicat se dit impatient et souhaite une prise en compte de ses revendications.
A suivre
Abidine Alhady
Source: figaromali
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.