Oumar Ibrahima Touré, Commissaire à la Sécurité alimentaire : « Plus de 2,5 millions de personnes en besoin d’assistance »

Oumar Ibrahim Touré president parti  alliance republique apr Le Commissariat à la sécurité alimentaire a tenu la 11ème session du comité de coordination et de suivi des programmes de sécurité alimentaire le jeudi 17 mars 2016, au Centre international de conférence de Bamako. C’était l’occasion pour le ministre-commissaire à la sécurité alimentaire de faire le point de la situation alimentaire au Mali à l’issue de la campagne agricole 2015-2016.

Ont pris part à cette importante réunion d’évaluation définitive de la situation alimentaire au Mali le représentant de la FAO et des partenaires techniques et financiers (PTF), les représentants de l’ensemble des services et organismes prenant part au dispositif de sécurité alimentaire dans notre pays.

Au nom des PFT, Jean Pierre Rénéson dira que cette session se tient dans un contexte d’acquis qu’ils partagent  avec tous les acteurs dans l’atteinte des objectifs de sécurité alimentaire. Pour lui, la formulation du programme national de sécurité alimentaire suit son cours pour dégager une vision commune de sécurité alimentaire.

Il estime que malgré l’installation tardive de la pluviométrie cette année la situation alimentaire est jugée assez acceptable. Cependant, des difficultés demeurent, que le cadre harmonisé en cours permettra d’actualiser afin d’apporter une réponse adéquate en termes d’aide technique et financière.

Jean Pierre Rénéson a remercié le ministre-commissaire pour son sens élevé de l’ouverture et la disponibilité dont il fait montre depuis sa nomination.

C’était l’occasion pour ce dernier d’affirmer que cette réunion d’évaluation va permettre d’examiner les rapports du Système d’alerte précoce (SAP) et ceux des autres structures du dispositif de sécurité alimentaire. Oumar Ibrahima Touré soutient que la campagne agricole 2015-2016 est jugée bonne avec plus de 8 millions de tonnes dues aux crues des fleuves, aux pluies provoquées et à la subvention des intrants. Le commissaire affirme que plus de 2,550 millions de personnes sont en situation de besoin dont 119 000 sont en train d’être assistées par le Commissariat à la sécurité alimentaire avec 356 tonnes de céréales.

Le ministre Touré plaide également pour le renouvellement des fonds de sécurité et ceux de contrepartie pour subjuguer les menaces identifiées. A ce titre, il lance un appel au gouvernement du Mali et aux PTF. Il conclut en invitant les uns et les autres à examiner minutieusement les documents qui leur sont soumis, car les résultats devront être  présentés au Conseil supérieur de la sécurité alimentaire qui se tiendra très bientôt.

Harber MAIGA

 

Source : Le Prétoire

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *