ORTM Gao: Isovision réhabilite le studio

C’est un nouveau départ pour la station régionale de l’ORTM de Gao, avec la réhabilitation de son studio, sur financement de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) qui œuvre à l’amélioration de l’environnement sécuritaire, au renforcement de la cohésion sociale, à la relance des activités productives et au rétablissement des services sociaux de base.

L’on apprend que c’est aujourd’hui que sera remis l’équipement de ce studio constitué de matériels audiovisuels d’un montant d’environ 24 millions FCFA.
La fourniture et l’installation du matériel, apprend-on, ont été assurées par la société Isovision.
Isovision dispose d’une équipe technique ayant une longue expérience, sachant prendre en charge la conception et l’ingénierie des installations fixes ou mobiles, dans les domaines de la contribution, de la distribution du signal; ainsi que de la partie audio-vidéo.
Selon un de ses responsables, la société réalise le déploiement et la mise en service d’installations ; la préparation en atelier, les tests plateforme, le câblage, l’installation. En bref : des produits, du savoir-faire, du stock ; des solutions partagées avec nos clients ; des prestations d’ingénierie, solutions, plans ; des prestations de déploiement, câblage, mise au point sont disponibles.
En matière d’assistance, Isovision, dans le cadre de ses activités, réalise des prestations d’ingénierie, en assistance auprès de ses clients. Ces protestations visent, soit à éclairer ses clients sur les solutions possibles, ou bien à approfondir le détail d’une solution aux fins de décision et réalisation. Enfin, cette activité peut aussi s’inscrire dans le pur cadre d’assistance à maître d’ouvrage, démarche classique de l’ingénierie. Elle réalise par exemple l’audit d’installations existantes et recommandations ; les campagnes de mesures sur installations ; la réalisation de plans d’ensembles et de détail ; l’étude terrain pour la diffusion TNT.
Isovision dispose de ressources techniques et commerciales permettant de gérer le cycle de vente de produits techniques à fort contenu technologique. Ses équipes sont rompues à la démarche de recherche de solutions pour nos clients à travers : des partenariats privilégiés avec des fournisseurs de renom et de grande qualité technique ; une importante base produits déjà vendus, installés et supportés ; un savoir-faire de haut niveau dans la recherche de la meilleure solution pour nos clients.
Cette démarche, fait-on savoir, est un des points forts de la stratégie d’Isovision au service de ses clients. Mettant à disposition des ressources de haut niveau afin de garantir le meilleur résultat, la société opère également une démarche de suivi des produits afin d’offrir la meilleure évolution possible des installations critiques à l’œuvre chez ses clients.
A noter Isovision est présente au Bénin où elle a réalisé la seconde tranche de l’installation de la télévision nationale BB24 au Bénin. ISOVISION est également présente dans des pays tels que le GABON, le GHANA…
Parmi ses projets de référence, fait-on savoir, il y a la réhabilitation de la RTI, en Côte d’Ivoire après la crise ; la réhabilitation de la RTB, au Burkina, après l’insurrection sur financement de la coopération Chine Taiwan. A ceux-là s’ajoutent plusieurs autres projets privés en Afrique.
Autant dire que la station régionale de l’ORTM Gao a bénéficié de toute l’expertise nécessaire fournie par une société dont la réputation dépasse les frontières. Toutes choses qui lui permettront de jouer pleinement sa participation dans la vaste campagne de sensibilisation pour le retour de la paix et de la stabilité à Gao, partant sur l’ensemble du territoire national.
Aussi, apprend-on, pour accompagner l’ORTM, Isovision a décidé d’envoyer 2 ingénieurs de l’Office à Paris pour participer au plus grand salon de l’audiovisuel pour les mettre à niveau.
Par ailleurs, conformément à sa mission, il y a parmi les tâches prioritaires de la MINUSMA : le soutien au rétablissement de l’autorité de l’État dans le centre ; les bons offices et la réconciliation ; la protection des civils et la stabilisation, y compris contre les menaces asymétriques ; la promotion et la protection des droits de l’homme ; et l’aide humanitaire.
PAR BERTIN DAKOUO

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *