Opération Ramadan de SOTELMA-Malitel : La grande mosquée de Ouolofobougou Bolibana reçoit un lot de dons !

Le mois de ramadan étant un mois de solidarité, de partage et de générosité, la Direction générale de la Société des Télécommunications SOTELMA- Malitel a offert mercredi à l’heure de la rupture du jeûne des dons symboliques mais d’une grande portée religieuse à la grande mosquée de Ouolofobougou Bolibana, sise en Commune III du district de Bamako. Ces dons étaient composés des tapis de prière, d’exemplaires du coran, des mets pour la rupture du jeûne et des paniers bien garnis.

L’opérateur global, historique de la téléphonie a fait du social et de l’humanitaire un levier important de sa politique de rapprochement à sa clientèle. Une clientèle, dont la majeure partie, à l’image de la population du Mali est de la confession religieuse musulmane. Ce mois sacré dans la religion musulmane, qu’est celui du ramadan a été mis à profit par la Direction Générale de la SOTELMA-Malitel pour apporter du soutien à une mosquée bien fréquentée, celle du quartier populaire de Ouolofobougou Bolibana.

Au nom du Directeur Général de la SOTELMA-Malitel, M. M. Abdelaziz Biddine, l’honneur est revenu à Mme Soumaré Habibatou N’Diaye, chef de service relations publiques, à la tête d’une délégation, de procéder à la remise de dons à la grande mosquée de Ouolofobougou Bolibana mercredi à l’heure de la rupture du jeûne.

Ces dons, composés des tapis de prière, d’exemplaires du coran, des mets pour la rupture du jeûne et des paniers, ont été reçus par l’imam de la mosquée de Ouolofobougou-Bolibana, El hadj Mahamadou Keita, en présence des membres du comité de gestion de la mosquée et de nombreux fidèles musulmans.

Ce geste de générosité est une tradition chez Malitel pendant chaque mois de ramadan aux différentes mosquées de Bamako et du reste du pays.

Visiblement heureux par ce geste accompli dans le respect strict des percepts religieux (sobriété et modestie) de Malitel, l’imam Keita a remercié la société historique des télécommunications d’avoir porté son choix sur sa mosquée. C’est pourquoi, après une récitation de la une fatiha il a fait des bénédictions pour le pays en général et la SOTELMA-Malitel en particulier. « Je souhaite que ce geste soit répétitif  au profit de notre mosquée, à chaque ramadan » a-t-il lancé le sourire aux lèvres.

Par Mariam SISSOKO

Source: Le Sursaut

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *