Nioro du Sahel : Concertations sur la gestion des salaires des enseignants des collectivités

L’Académie d’enseignement de Nioro a organisé du 28 juin au 10 juillet 2020 des journées de concertations des partenaires de l’école (maires, régisseurs de dépenses des communes, percepteurs, chefs de services déconcentrés et responsables de l’administration) sur la gestion des salaires des enseignants des collectivités territoriales.

 

La décentralisation de l’éducation  est l’un des axes majeurs de la mise en œuvre du Programme décennal de développement de l’éducation (PRODEC). Or, la gestion des salaires des enseignants des collectivités territoriales a toujours posé problème. Guidée par le souci de résoudre cette situation, l’Académie d’enseignement de Nioro a programmé ces rencontres qui s’inscrivent dans le cadre du partage d’informations sur la gestion des salaires dont le chapitre a été transféré aux collectivités territoriales. Elle a été aussi un cadre de concertations et de discussions avec les collectivités de rattachement.

Les objectifs recherchés par ces concertations consistent à partager les informations sur la gestion des fonds alloués au salaire ; identifier les  difficultés liées  à la gestion des salaires dans un contexte décentralisé ; proposer des  solutions aux difficultés identifiées  et créer un espace de rencontre et d’échanges entre les structures décentralisées des collectivités territoriales  de rattachement et déconcentrées de l’éducation.

Deux jours durant, les participants, sous la facilitation du régisseur et du chargé de personnel  de l’Académie, ont  suivi avec intérêt des  exposés  sur les chapitres transférés aux collectivités territoriales dans le cadre de la gestion des salaires et  sur  les  difficultés liées  à la gestion des salaires dans un contexte décentralisé  suivi de débats. à la fin des travaux, ils ont formulé des recommandations  à savoir le respect strict du calendrier sur la gestion des salaires  et l’implication des sous-préfets et délégués du contrôle financier dans les concertations.

L’occasion était bonne pour le directeur de l’Académie, Alpha Mahamane, de saluer les préfets de Diéma et de Nioro pour leur accompagnement sans faille et de préciser que d’autres concertations verront le jour dans le souci de mieux informer tous les acteurs sur les différentes activités menées par l’Académie d’enseignement.

Moussa DIAKITÉ

Amap-Nioro du Sahel

Source : L’ESSOR

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *