Niono : SATISFECIT DES POPULATIONS SUR LE COMPTE ADMINISTRATIF DU MAIRE

Les 29 villages et hameaux de la commune urbaine de Niono, à l’unanimité, ont exprimé leur entière satisfaction par rapport au bilan du Conseil communal qui a procédé, samedi, à la restitution publique du compte administratif du maire au titre de l’année 2015.

paysans vieux village mali
Ils se sont beaucoup réjouis de la transparence dans laquelle se fait la gestion du maire lors de cet exercice, deuxième du genre dansla commune de Niono.
La séance a été marquée par trois présentations : l’historique de la décentralisation au Mali faite par le secrétaire général par intérim, Mamadou Zié Dembélé, le bilan financier par le régisseur des recettes, Abdramane Mallé et enfin les réalisations faites par la commune en 2015, par le maire Moriba Coulibaly.
A la lumière de ces interventions, il ressort que la commune urbaine de Niono avait prévu de mobiliser en 2015, la somme de 1 027 145 000 FCFA, sur laquelle elle a pu réaliser 536 657 029 FCFA. Somme qui lui a permis de faire des investissements, dans la commune, à hauteur de 535 151 593 FCFA.
Toujours dans le cadre de la mobilisation des ressources financières, s’agissant spécifiquement de la Taxe de développement régional et local (TDRL), en 2015, sur une prévision de 31 272 170 FCFA, la commune a recouvré  18 910 225 FCFA.
Dans ce cadre, les villages de Kolodougou-Coura et Mourdian-Coura se sont détachés du lot, mais la palme est revenue au premier village cité pour s’être acquitté, sans contrainte, de sa taxe. Il lui a été décerné pour cela un drapeau aux couleurs nationales, plus une attestation de reconnaissance. Le village de Mourdian-Coura, classé deuxième, et 8 autres localités ont reçu chacun une attestation de reconnaissance.
Le percepteur de la commune, Zikora Bouaré, et le régisseur des recettes de la commune, Abdramane Mallé, ont également reçu chacun une attestation de reconnaissance, pour leur dévouement dans l’accomplissement de leurs tâches.
Pour le sous-préfet central, Daouda Diarra, l’un des indicateurs de performance de la bonne gouvernance est sans nul doute de nos jours, la restitution publique du compte administratif du maire. « C’est pourquoi, a-t-il dit, elle a été rendue obligatoire en vertu de l’article 218 de la Loi numéro 2012-007 du 7 février 2012 portant Code des collectivités territoriales ». Elle permet non seulement aux élus de parfaire leur mission et répondre efficacement aux sollicitations des administrés, mais aussi de créer un climat de confiance entre les élus et leurs mandants, a-t-il  précisé.
Notons que cette séance de restitution publique du compte administratif du maire de Niono, a été rendu possible grâce à l’accompagnement du Programme d’appui à la décentralisation et à la réforme de l’état (PADRE-GTZ).
Cette séance de restitution publique du compte administratif du maire de Niono était placée sous la présidence du sous-préfet central. Elle a enregistré la présence, entre autres, des chefs des services techniques, des représentants des ONG partenaires de la commune et ceux des villages et hameaux qui composent la commune.
C O DIALLO
AMAP NIONO.

Source : L’Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *